Test des Samsung Galaxy Buds 2 : de très bons écouteurs à réduction de bruit à moins de 150 €

 
test samsung galaxy buds 2

Deux ans après les premiers Buds et un an après les Buds+, Samsung renouvèle ses écouteurs True Wireless « accessibles » avec des Buds 2 qui cumulent les atouts pour émerger de la rude concurrence. Sur le papier, les écouteurs sans-fil ont tout pour plaire. Quelle est la réalité ? Analyse complète dans ce test.

Photo de samsung-galaxy-buds-2

Samsung Galaxy Buds 2

Appels clairs et nets - Trois microphones et une unité de prise de voix intégrée vous assurent des...

Meilleurs prix

  • Amazon 148.63 € Voir Amazon
  • Boulanger 149.99 € Voir Boulanger
  • Cdiscount 149.99 € Voir Cdiscount
  • Darty 149.99 € Voir Darty
  • Fnac 149.99 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 21/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
test samsung galaxy buds 2

Test réalisé par Pierre-Edouard Laurent

Depuis 2019, Samsung renouvelle très régulièrement sa gamme “Galaxy Buds“, regroupant des écouteurs True Wireless Stereo (TWS) similaires aux AirPods d'Apple, aux Freebuds de Huawei ou encore aux Enco d'Oppo. Le but est double. D'abord, ne pas laisser l'opportunité aux autres marques de convaincre les possesseurs d'un Galaxy d'acheter un autre accessoire audio. Ensuite, créer un écosystème de produits qui fonctionnent très bien ensemble. Un peu comme l'expérience offerte par Apple.

Lire aussi – Test Nothing Ear 1 : rien que pour vos oreilles

Jusqu'au début de l'été, Samsung n'avait sorti “que” quatre paires d'écouteurs. Les Buds originel en mars 2019. Les Buds+ en février 2020. Les Buds Live en août 2020. Et les Buds Pro en janvier 2021, afin d'aller chasser directement sur les terres des AirPods Pro et des écouteurs de marques haut de gamme, comme Bose, Sony, Seinheiser, Harman Kardon et consorts.  Lors de la dernière conférence Unpacked durant laquelle le Galaxy Z Fold 3 et le Galaxy Z Flip 3 ont été annoncés, Samsung a présenté les Buds 2, positionné sur le même segment de prix que les Buds Live. En voici le test complet.

Fiche technique

 Galaxy Buds2
Colorisblanc, graphite, lavande, olive
DimensionsÉcouteur : 17,0 x 20,9 x 21,1 mm
Boitier : 50,2 x 50,0 x 27,8 mm
PoidsÉcouteur : 5 grammes
Boitier : 41,2 grammes
Autonomie5 heures d'autonomie annoncé avec réduction de bruit active sans le boitier
7,5 heures d'autonomie annoncé sans réduction de bruit active sans le boitier
20 heures d'autonomie annoncé avec réduction de bruit active avec le boitier
29 heures d'autonomie annoncé sans réduction de bruit active avec le boitier

Capacité de la batterie d'un écouteur : 61 mAh

Capacité de la batterie du boitier : 472 mAh
Recharge filaire ou sans fil
Codecs audioAAC, SBC, Scalable (propriétaire Samsung)
ConnectivitéUSB-C (pour la recharge du boitier), Bluetooth 5.2 avec profils HFP, A2DP et AVRCP
CertificationIPX2

Prix et disponibilité

Les Samsung Galaxy Buds 2 sont commercialisés depuis le 27 août 2021 dans les enseignes et magasins spécialisés ainsi que sur le site officiel du géant coréen. Pour le tarif, il faut compter 149 euros pour ces écouteurs, le boitier de charge et un câble USB-C. Ils se positionnent ainsi en compétition avec des Oppo Enco X ou des Beats Studios Buds. C’est 50 euros de moins que le haut de gamme de la marque, les Galaxy Buds Pro sortis en début d'année.

test samsung galaxy buds 2

Design des écouteurs

Samsung perpétue le look organique pour la coque de ses écouteurs True wireless tout introduisant quelques subtilités. Les premiers Buds et Buds+ étaient ronds avec la face extérieure aplatie, les Buds Live ressemblaient à des « haricots » alors que les Buds Pro faisaient davantage penser à des Maltesers. Dans le cas des Buds 2, le constructeur asiatique a opté pour une forme d’olive. Coïncidence amusante, le vert olive est également l’une des quatre teintes proposées avec blanc, lavande et graphite (coloris de notre modèle de test).

test samsung galaxy buds 2

Les Buds Pro exhibent une robe métallisée alors que les Buds 2 se contentent d’une robe brillante. Même si les deux modèles se ressemblent beaucoup, on remarque que le Buds 2 ne présente que deux minuscules orifices pour capter le son extérieur alors que ceux de la version Pro sont plus grands. Pour les mensurations, ces écouteurs sont encore plus fines que les Pro (17.0 x 20.9 x 21.1mm contre 20.5 x 19.5 x 20.8mm). Avec des spécifications analogues au modèle Pro, Samsung parvient à alléger de 1.3g chaque écouteur (5g x2) malgré la persistance d’aimant pour faciliter leur rangement. Pour mémoire, les Galaxy Buds premiers du nom mesuraient 17.5 x 22.5 x 19.2mm. Ce ne sont pas les « plus légers du monde », mais les plus légers commercialisés jusqu’à présent par Samsung.

test samsung galaxy buds 2

Le design général est donc très agréable et discret, loin des écouteurs avec béquilles tels que les Apple Airpods, référence dans le domaine. Le soin de fabrication est également remarquable. Le produit ne comporte aucune aspérité. On distingue seulement deux contacts dorés pour une meilleure conductivité lors de la charge, un orifice pour le micro interne (voir plus bas) et un minuscule ovale sombre. Ce dernier est en fait un capteur conçu pour détecter si l’écouteur est introduit dans l’oreille ou non (une fonction que vous retrouvez aussi chez certains concurrents). Comme sur ses autres modèles, Samsung conserve les embouts en silicone souple. Les Galaxy Buds 2 sont livrés avec 3 tailles (small, médium et large). Comme toujours, la version intermédiaire est installée par défaut. L’application vérifie rapidement que la taille et la position correctes garantissent une écoute optimale.

test samsung galaxy buds 2

Malheureusement, ces écouteurs Samsung ne sont pas certifiés IPX7 (immersion dans l’eau jusqu’à 1 m) comme leurs grands frères, les Buds Pro. Il faudra se contenter de l’indice IPX2 c’est-à-dire « protection contre la chute de goutte d’eau, quand l’appareil est incliné de 15 degrés par rapport à sa potion normale ». Pour être plus claire, on peut parfaitement transpirer avec pendant son sport ou écouter de la musique sous la pluie. En revanche, la natation avec les Buds 2 est interdite. En termes de confort, ces écouteurs nous ont satisfaits. Ils ne sont pas lourds et assez compacts pour rester en place dans le pavillon de l’oreille pendant de longues heures.

Design du boitier de charge

A l’œil nu, les boitiers des Galaxy Buds et Buds Pro sont rigoureusement identiques. Quand on étudie les spécifications, ils ne le sont pas totalement. Certes leur épaisseur est identique (27,8 mm), soit légèrement plus que celui des AirPods Pro (21,7 mm). Mais le boitier des Buds 2 mesure 50.2mm de large et 50 mm de profondeur alors que c’est l’inverse pour les Buds Pro (0,2 mm qui change tout !). Du côté de la balance, le boitier des Buds 2 pèse 41,2 grammes, soit 3,7 grammes de moins que celui des Buds Pro et même 4,4 grammes de moins que celui des Airpods Pro. Le boitier est donc très compact et léger par rapport à la concurrence.

test samsung galaxy buds 2

Question look, nous soulevons une petite déception. Certes le boitier en plastique brillant est aguicheur (voir “kawaï”) avec ses formes “squircle” (carré avec angles arrondis), mais l’originalité coréenne a disparue. Quelle que soit la teinte choisie, la coque est toujours blanche… comme Apple. Certes, le blanc est chic, mais c’est du vu et revu, sur des modèles et des marques d’entrée de gamme. Pour avoir un boitier de couleur Samsung, il sera nécessaire de passe au modèle haut de gamme, coutant actuellement 50 euros plus cher. Seul l’intérieur du boitier de charge est teinté mat à la couleur choisie. On y trouve l’inscription minuscule « sound by AKG » puisqu’AKG a travaillé sur la partie sonore.

test samsung galaxy buds 2

test samsung galaxy buds 2

Qualité audio

Evoquons justement la qualité audio. Ces écouteurs Samsung sont issus d'une “collaboration” avec AKG, vénérable constructeur autrichien, réputés depuis plus d’un demi-siècle dans l’acoustique cinématographique et musicale. Dit comme ça, ces Buds 2 doivent être hallucinants. Calmons-nous. Rappelons déjà que AKG appartient au groupe Harman… racheté en 2016 par le groupe Samsung.

test samsung galaxy buds 2

Ceci dit, au-delà du marketing et de l'effet d'annonce, les Buds 2 ont une acoustique des plus correctes. La dynamique sonore est satisfaisante, même si le son manque parfois un peu de précision. Pour des transducteurs bidirectionnels (1 woofer et un tweeter) aussi minuscules, le rendu des graves est assez convainquant. Malgré la présence d'un haut-parleur dédié aux graves, c’est plutôt sur les aigus (donc sur la voix humaine) que les Galaxy Buds 2 sont les meilleurs. N’attendez pas bénéficier du même rendu qu’avec un casque supra auriculaire par exemple.

test samsung galaxy buds 2

Pour les mélomanes ou les curieux, il est possible de personnaliser la teinte sonore depuis l’application Android. En plus du mode normal, l’égaliseur propose un mode “amplification des basses”, “léger”, “dynamique”, “clair” et “amplification des aigus”. Cette fonctionnalité est appréciable, mais elle n’est possible que si la source sonore provient du téléphone. Par ailleurs, si les deux écouteurs sont enlevés, la musique est automatiquement mise en pause. On la réactivera au moyen d’une tape courte (du côté droit ou gauche).

test samsung galaxy buds 2

Nous avons également testé les Samsung Galaxy Buds 2 depuis un PC sous Windows 10. L’appairage a été ultra-simple et le son bien amplifié (par l’app Dolby Access). En regardant des films et séries TV, la qualité des écouteurs sur les voix étaient particulièrement remarquable. Sans rien installer, Windows 10 indiquait le niveau de batterie des écouteurs. Malheureusement, nous n’avons pas pu bénéficier du Bluetooth multipoint. Une version « allégée » du multipoint existe toutefois. Elle s'appelle “Auto Switch”… et elle est uniquement compatible avec des appareils Samsung (Galaxy Tab, Galaxy S, Galaxy Z, etc.).

test samsung galaxy buds 2

Les Buds 2 bénéficient de la version 5.2 de la norme sans-fil Bluetooth avec les profils HFP, A2DP (de meilleures qualités que le HFP, car stéréo) et AVRCP (pour piloter vos appareils multimédias à distance). Le profil AVRCP est pratique pour écouter par exemple sa webradio préférée depuis un PC. Mais attention : il est nécessaire d’avoir un logiciel compatible (comme Groove Music préinstallé par Microsoft). Les Buds 2 ne contrôlent pas VLC, par exemple. En regardant des vidéos, on distingue une petite latence entre mouvements des lèvres et voix.

Et en communication ?

En mode téléphone, la lecture musicale se met automatiquement en pause et indique l’appel téléphonique. Au moyen de deux tapes sur n’importe quel écouteur, l’appel téléphonique est pris. La voix de l’interlocuteur est claire et élevée même si l’on perçoit de temps à autre des petites distorsions. Pour l’interlocuteur, votre voix est bien filtrée grâce à la combinaison de 3 microphones et d’un algorithme adaptatif. Avec ce combo, les bruits parasites sont bien supprimés. Le résultat est assez bluffant, souvent meilleur qu’avec le téléphone seul.

test samsung galaxy buds 2

A la fin de l’appel, l’écoute musicale reprend automatiquement. Les Samsung Galaxy Buds 2 prennent en charge les classiques codecs AAC et SBC, ainsi que le format propriétaire Scalable (de Samsung). Avec un smartphone Samsung de dernière génération, les qualités audio seront certainement meilleures donc.

Réduction de bruit

Comme les écouteurs sont intraauriculaires, l’isolation passive est déjà excellente (plus de 60% de réduction des bruits environnants). Pourtant, Samsung a équipé ses Buds 2 (comme les Buds Live et Buds Pro), de la réduction active du bruit. La RBA (Réduction du Bruit active) est activée par défaut sur l’application. Toutefois, dès que vous enlevez un écouteur (en lecture musicale ou en téléphone), la réduction de bruit est automatiquement suspendue (option désactivable). Elle se réactive dès que vous le remettez en place.



test samsung galaxy buds 2

Le son extérieur est vraiment très atténué. Un bruit avec un certain motif sonore (grincement d’un train ou machine à laver) sera mieux réduit que des éclats de voix par exemple. Par ailleurs, l’algorithme semble beaucoup plus efficace sur la réduction des graves que sur les aigus. Avec un bruit ambiant d’électro avec de grosses basses qui font palpiter le subwoofer et du jazz en lecture sur le mobile, les basses extérieures étaient quasi inaudibles. En revanche, avec des voix humaines (partant plutôt dans les aigus), la réduction est beaucoup moins probante. L’application ne permet malheureusement aucun réglage, contrairement à des écouteurs plus haut de gamme.

Application pour smartphone

Pour des écouteurs True wireless milieu de gamme, Samsung se devait de proposer aussi bien, sinon mieux, que la concurrence. Le résultat est en demi-teinte. Déjà l’application (Galaxy Wearable) n'est compatible qu'avec Android. Rassurez-vous, possesseurs d’iPhone et autres iPad, vous avez tout de même la possibilité d’utiliser les Buds 2. Mais vous n'aurez accès à aucun réglage, bien évidemment (punition de Samsung pour avoir choisi Apple…). Ensuite, l’installation de l’app impose que Samsung accède à vos contacts, agendas et SMS. Sinon, pas d’installation.

test samsung galaxy buds 2
Connexion et contrôle des Galaxy Buds 2 sur un iPhone

Pour les utilisateurs de l’OS mobile de Google, l’app propose trois modes d’écoute : « suppression active du bruit » (activé par défaut), « désactivé » (réduction passive uniquement) et « son environnant ». Avec le son environnant (qui s'appelle Transparence chez certains concurrents), les écouteurs captent les sons ambiants grâce aux deux micros externes et à l’unique microphone interne et le diffusent dans le conduit auditif. Trois niveaux (faible, moyen et élevé) sont disponibles. Comme sur d’autres écouteurs, Samsung propose l’ajustement automatique des écouteurs (grâce à la triade des micros justement).

test samsung galaxy buds 2

La lecture des notifications est activable à haute voix. En pratique, une douce voix vous susurre « email » à chaque email reçu ou « appel » si on vous téléphone. Pour ne pas être harcelées de messages pendant que vous appréciez Jul (ou un autre artiste…), les applications autorisées à parler sont rassemblées dans une liste de cases à cocher.

Commandes tactiles et fonctions évoluées

Gaalxy Wearable permet également de débrider les commandes tactiles. En effet, le double tap (pour passer à une autre musique) et le triple tap (pour changer le contrôle du bruit) sont désactivés par défaut à l’installation. En outre, il n’y a pas non plus de contrôle du volume différencié sur chaque écouteur. Enfin, ça… c’était avant !

test samsung galaxy buds 2

En effet, une mise à jour est récente venue enrichir les contrôles tactiles. La nouveauté peut rester invisible aux utilisateurs, car elle s'active à partir de la nouvelle rubrique Labs qui recense les « fonctions expérimentales ». En activation cette fonction, en touchant la pointe haute ou basse de l’écouteur droit, le volume augmente et inversement avec l’oreillette gauche. Cette dernière mise à jour introduit également le « son environnant pendant les appels » pour que vous entendiez « votre propre voix plus clairement lorsque vous êtes au téléphone ». C’est plus naturel et à réserver, de préférence, aux environnements calmes.

test samsung galaxy buds 2

A la différence de certains modèles qui nécessitent un écouteur « maitre » et un « esclave », les Samsung Buds 2 fonctionnent parfaitement avec un seul écouteur. Si vous avez quelques soucis auditifs, l’accessibilité a été encore améliorée avec cette mise à jour. Désormais, l’auditeur peut régler le ton du son ambiant, mais également amplifier ou réduire le volume de chaque écouteur. Samsung s’est inspiré des meilleures apps pour fournir un niveau de paramétrage remarquable. A dessein, l’assistant vocal Bixby n’a pas été implémenté, pour protéger les modèles Buds Pro et Live, plus onéreux.

Autonomie et recharge

C’est justement en regardant dans les paramètres de l’application que vous retrouvez des informations sur les batteries. Un écouteur dispose ainsi d'une batterie avec une capacité de 61 mAh, alors que le boitier assure 472 mAh de capacité. Théoriquement, le boitier devrait offrir presque 4 charges (472 / (61 x 2) = 3,87 exactement). En pratique, c’est plutôt 3 charges. Avec la réduction du bruit activée, les Samsung Galaxy Buds 2 offrent une autonomie de 5h (volume à 30%). Sans réduction de bruit, les écouteurs gagnent 2 h 30 environ d’autonomie. On approche donc des 20h (avec réduction de bruit) et des 29 heures (sans réduction) annoncées par le constructeur.

test samsung galaxy buds 2

En termes de charge, l’utilisateur jouit d’une grande liberté. Il peut simplement charger le boitier (incluant les écouteurs) avec le câble USB-C fourni (sans prise murale). Autre option, l’induction. Contrairement aux premiers Buds, les Galaxy Buds 2 acceptent en effet la charge sans fil. C’est une technologie pour le moment assez énergivore, mais plus pratique que le branchement/débranchement classique. Nous avons testé avec un chargeur sans-fil compatible (Anker) : la charge fonctionne sans problème.

test samsung galaxy buds 2

Comme les écouteurs nécessitent une liaison Bluetooth permanente, rappelons qu’ils consomment de l’énergie hors de leur boitier. Nous l’évaluons à 2% de batterie par heure. Soit 6 mn d’autonomie en moins chaque heure. Par ailleurs, les écouteurs peuvent bénéficier d’une charge rapide depuis le boitier (en charge ou non). En l’espace de 10 mn, ils récupèreront 30% de leur capacité, soit 1 h 40 environ de musique avec réduction de bruit. 75% en 30mn. Le temps de faire un break et c’est reparti pour des heures de musiques. On est certes encore loin des dernières technologies type Quick charge, mais on s’en rapproche clairement.

Conclusion

Les Samsung Galaxy Buds 2 ne sont sans doute pas les meilleurs écouteurs TWS. Pourtant, ils sont certainement parmi les meilleurs pour Android et offrent l'un des meilleurs rapports qualité-prix du moment. Pour moins de 150 euros, ils offrent une excellente isolation passive, une très bonne réduction de bruit active, 20 heures d'autonomie minimale, la charge par induction, la charge rapide, un son puissant notamment dans les basses… Une véritable liste à la Prévert.

test samsung galaxy buds 2

Par rapport au grand frère Buds Pro, ces écouteurs partagent une très bonne filtration des bruits ambiants, des transducteurs similaires et une excellente compacité/discrétion. Les Buds 2 ont simplement moins de raffinements (pas de Dolby Atmos, pas d’assistant vocal, moins d’autonomie) que le haut de gamme de la marque asiatique. Pour la majorité des usagers, les Buds 2 recèlent 90% des fonctionnalités… et coutent 50 euros moins chers que les Buds Pro.

Photo de samsung-galaxy-buds-2

Samsung Galaxy Buds 2

Appels clairs et nets - Trois microphones et une unité de prise de voix intégrée vous assurent des...

Meilleurs prix

  • Amazon 148.63 € Voir Amazon
  • Boulanger 149.99 € Voir Boulanger
  • Cdiscount 149.99 € Voir Cdiscount
  • Darty 149.99 € Voir Darty
  • Fnac 149.99 € Voir Fnac
Ces prix ont été actualisés le 21/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Note finale du test : Samsung Galaxy Buds 2

Les Galaxy Buds 2 représentent un bon choix en matière d’écouteurs true wireless. Ils ne supplantent pas les champions de chaque domaine (RBA, autonomie, son…), mais ils offrent un rapport qualité/prix excellent… pour les utilisateurs Android. Leur polyvalence autorise un usage personnel comme professionnel, du matin au soir, grâce à la recharge rapide. En plus de leurs qualités intrinsèques, le design et ergonomie n’ont pas été oubliés. L’absence d’app pour iOS est un choix incompréhensible. C’est d’autant plus regrettable que l’app Android était très évoluée.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !