Maj. le 28 janvier 2019 à 17 h 59 min

Wiko est une marque française de smartphones se positionnant sur le segment entrée de gamme. Le Wiko Cink King est le plus imposant des smartphones Wiko avec son écran 5 pouces. Le constructeur n’en oublie pas pour autant son positionnement en le proposant à moins de 200 euros sans subvention opérateur.

Un tarif très attractif pour un smartphone aux dimensions XXL. Wiko est-il capable de proposer un smartphone entrée de gamme performant avec un grand écran ? Notre réponse dans ce test du Wiko Cink King !

Au sommaire de ce test du Wiko Cink King :

1. Caractéristiques techniques
2. Déballage et prise en main
3. Interface Wiko et multimédia
4. Benchmarks et autonomie
5. Prise de photos et vidéo

1/ Caractéristiques techniques complètes du Wiko Cink King

  • Écran : 5 pouces IPS avec une résolution de 854 x 480 pixels
  • Processeur : Cortex A9 1GHz Dual-Core
  • RAM : 1 Go
  • Mémoire de stockage : 4 Go (avec un port micro SD)
  • Capteurs photo : 8 mégapixels à l’arrière et 1,3 mégapixel à l’avant
  • Batterie : 2000 mAh
  • Dimensions : 147 x 76,5 x 9,7 mm
  • Poids : 167 g
  • OS : Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich
  • Prix : 186 euros

2/ Déballage et prise en main

Le Wiko Cink King est livré dans un packaging noir et blanc très sobre avec la photo de l’appareil et les principales caractéristiques techniques du Wiko Cink King. En ouvrant la boite, on découvre directement le smartphone, puis le câble USB et la prise de recharge de l’appareil, les écouteurs avec kit mains libres muni d’un seul bouton ainsi que le manuel d’utilisation.

Une fois en main, le smartphone paraît massif, surtout si on n’est pas habitué à une diagonale de 5 pouces. De plus, les bordures du Wiko Cink King sont assez larges, ce qui en fait un smartphone imposant. Mais les composants utilisés et les finitions du smartphone sont bonnes et le tout donne une impression de solidité. La face avant ainsi que les bordures argentées prennent facilement les traces de doigts, mais ce n’est pas le cas de la matière plastique « soft touch » à l’arrière qui ne marque pas.

Sur la face avant du Wiko Cinq King, on retrouve le speaker, un capteur frontal de 1,3 mégapixel et trois touches tactiles en dessous de l’écran. La tranche inférieure accueille le micro, la tranche gauche les boutons de volumes et celle de droite le bouton d’allumage. La partie supérieure est équipée d’une prise jack 3,5 mm et du port USB qui sert à recharger votre smartphone et le connecter à votre PC. À l’arrière de l’appareil, on retrouve le capteur 8 mégapixels avec flash. Il ressort légèrement de la coque à la manière d’un HTC One X. Le haut-parleur et le logo Wiko au dos viennent terminer la présentation du dos du smartphone.

À noter que le Wiko Cink Slim a la particularité d’être dual-SIM. Vous pourrez ainsi insérer deux cartes SIM standard (pas de micro-SIM) dans le même téléphone. Une fonctionnalité appréciable pour les professionnels qui ne veulent pas avoir à gérer deux forfaits avec deux smartphones par exemple. Le tout fonctionne très bien et l’intégration des contacts des deux cartes SIM se fait de manière transparente. Vous avez bien sûr toujours la possibilité de gérer les contacts de manière séparée dans les réglages du téléphone.

3/ Interface Wiko et multimédia

Le Wiko Cink King tourne sous Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich. Une version ancienne du système de Google qui se justifie par la puissance modeste du processeur Dual-Core Cortex A9 à 1 GHz. Mais malgré les apparences, l’OS tourne très bien et je n’ai constaté aucune faiblesse particulière du système qui est très fluide. Chose très importante si vous comptez acquérir un smartphone Wiko prochainement, la mise à jour vers Android 4.1 Jelly Bean arrivera début avril. La mise à jour concerne les Wiko Cink Peak, Cink King et Cink Slim. La fluidité de l’ensemble du système devrait donc faire un bon en profitant de toutes améliorations de la dernière version d’Android, dont Google Now et le Project Butter qui fluidifie l’interface Android.

Une très légère surcouche est ajoutée à Android par Wiko. Le tout reste très discret et se rapproche beaucoup de l’interface stock d’Android qu’on retrouve sur la Nexus 7 ou la Nexus 10. Ne vous attendez pas à autant de modifications que sur les smartphones Samsung ou HTC. Certains apprécieront cette sobriété. Pour ce qui est de la partie multimédia, le Wiko Cink King assure l’essentiel. Il n’a eu aucune difficulté à lire les différents fichiers audios ou vidéos que je lui ai soumis. Attention cependant au format HD pour les vidéos que le lecteur par défaut n’a pas su lire. De très bons players sur le Google Play pourront améliorer cela, mais l’intérêt reste limité puisque la résolution de l’écran du Wiko n’est que de 854 x 480 pixels.

La navigation web sur le Wiko Cink King est fluide et à défaut de proposer un affichage des pages web d’une grande finesse, la faible résolution de l’écran allié à sa grande taille offre un confort visuel satisfaisant et suffit largement pour quelques recherches rapides. Pour ce qui est de l’appareil photo, on retrouve le logiciel stock d’Android 4.0.4 avec quelques ajouts de la part de Wiko.

Le capteur 8 mégapixels ne brille pas vraiment et servira uniquement à dépanner en cas de besoin. La partie logicielle vient enrichir l’application avec un mode HDR, panorama ou encore des effets pour les photos comme le mode négatif, aquatique ou encore sépia. À noter que la mise à jour vers Android 4.1 Jelly Bean apporteront le mode photosphère de Google au smartphone.

Pour ce qui est des jeux vidéo, vous pourrez sans problème jouer à des jeux pas trop gourmands en ressources. Aucun problème pour Tumple Run 2, Fruit Ninja ou Rayman, mais attention aux problèmes de fluidité sur du Nova 3 ou du GTA. Le processeur dual-core à 1 GHz montre parfois ses limites, mais suffit pour vous faire de bonnes sessions de jeux sur le large écran 5 pouces.

 

4/ Benchmarks et autonomie

Le Wiko Cink King est un smartphone entrée de gamme et malgré sa diagonale imposante, il ne prétend pas jouer dans la même court que les Galaxy Note 2 par exemple. Android 4.0.4, ses 1 Go de RAM et son processeur dual-core Cortex A9 à 1 GHz le place dans une moyenne basse au niveau des benchmarks, à hauteur d’un LG Optimus 2X ou encore d’un Samsung Galaxy Nexus. Une fois encore, cela ne reste que des chiffres et je n’ai rencontré aucun ralentissement particulier sur le Wiko Cink King dans une utilisation courante.

Pour ce qui est de l’autonomie, on pourrait croire qu’une batterie de seulement 2000 mAh va vite atteindre ses limites avec un écran 5 pouces. Mais ce n’est pas le cas ici. Le choix judicieux des composants du Wiko Cink King permet au smartphone de ne pas être trop gourmand en énergie. La batterie embarquée vous permettra de tenir sans problème une journée complète et au maximum deux jours si vous faites très attention à la consommation de la batterie. Pour une utilisation classique, compter un jour et demi avant d’avoir à recharger le smartphone.

5/ Photos et vidéos

L’appareil photo du Wiko Cink King est un 8 mégapixels avec flash. Comme je le disais plus haut, ne vous attendez pas à un capteur de très grande qualité pour un entrée de gamme. Cependant les photos ne sont pas catastrophiques et dans de bonnes conditions de luminosité, le rendu n’est pas mauvais. En revanche, dès que la luminosité baisse un peu trop ou que le zoom est trop sollicité, la qualité de la photo baisse rapidement.

En cas de lumière trop faible, le flash prend le relais, et s’il a tendance à faire des photos surexposées, le mode HDR de l’appareil atténuera ce défaut. La caméra est du même niveau et fera le travail si vous ne bougez pas trop et que vous captez une scène dans de bonnes conditions. La retouche rapide des photos et les quelques filtres disponibles vous permettront d’améliorer certains clichés rapidement. L’appareil photo du Wiko Cink King est correct et on n’attend pas beaucoup plus d’un smartphone entrée de gamme.

6/ Conclusion

Si vous cherchez un smartphone avec un grand écran à un prix très attractif, le Wiko Cink King répondra à vos attentes. La marque française réussit le pari de proposer un smartphone avec un écran 5 pouces et aux performances très correctes pour un peu moins de 200 euros. À ce prix, il faudra être prêt à faire des concessions, notamment sur la résolution de l’écran ou encore sur la qualité de l’appareil photo. Mais la partie matérielle comme la partie logicielle du Wiko Cink King sont très homogènes.

Un produit cohérent qui répond aux besoins de nombreux utilisateurs voulant un grand écran, mais n’ayant pas forcement le budget pour acheter un Galaxy Note. Malgré quelques faiblesses, le Wiko Cink King est un bon smartphone entrée de gamme qui sera mis à jour vers Android 4.1 Jelly Bean dès le mois d’avril. C’est la promesse de meilleures performances ainsi qu’une partie logicielle encore plus fluide. Nous conseillons le Wiko Cink King à ceux qui cherchent un smartphone abordable avec un grand écran.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.

OnePlus 7 Pro : notre avis après un mois de test

En 2019, OnePlus souhaite rivaliser avec les meilleurs du marché grâce au OnePlus 7 Pro. Nous l’avons testé au quotidien pendant plus d’un mois. Découvrez toutes nos impressions.

Test du Honor 20 : du neuf avec du View

Honor a dévoilé sa nouvelle gamme Honor 20. Nous avons utilisé en avant-première le plus abordable des deux modèles présentés. Découvrez notre test complet du Honor 20.

Test de l’Oppo Reno : comme un requin dans l’eau

Avec le Reno, Oppo s’attaque au milieu de gamme. Ecran OLED sans encoche, design réussi et performances correctes : le Reno d’Oppo serait-il le modèle parfait ? Réponse dans notre test !

Test du Sony Xperia 1 : un cinéma dans votre poche

Avec le Xperia 1, Sony propose une expérience multimédia unique sur le marché. Grâce à un écran au format 21:9 (le même qu’au cinéma) il souhaite rester au plus près des créateurs de vidéos. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours et il a plus d’un atout dans son sac.

Test du Realme 3 Pro : la nouvelle référence des smartphones à 200 euros

Realme débarque en France avec un premier modèle baptisé Realme 3 Pro. La nouvelle marque chinoise attaque le marché par le bas avec un modèle à 199 euros. Comme ses concurrents, le constructeur mise sur un excellent rapport qualité-prix. Nous avons testé le Realme 3 Pro pendant quelques jours. Découvrez nos impressions.