Test Alfawise ZK8077 : un robot aspirateur efficace à prix mini

Le robot aspirateur Alfawise ZK8077 passe sur le grill. Ce test est l’occasion de faire connaissance avec un autre robot ménager. Celui-ci dispose d’un séduisant design et propose des fonctionnalités attrayantes pour un prix contenu. Que vaut cet appareil d’entrée de gamme ? Réponse dans notre test.

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ACHETER l’ALFAWISE ZK8077

 

L’Alfawise ZK8077 est un robot aspirateur d’entrée de gamme qui ne manque pas de charme. Si celui-ci n’est pas aussi bien fourni en termes de capteurs et de fonctionnalités que le Xiaomi Roborock S50 que nous avons testé, il n’en demeure pas moins intéressant. Cet appareil est peut-être le candidat idéal pour ceux qui recherchent un produit performant à petit prix.

Fiche technique

 Fiche technique Alfawise ZK8077
Prix± 130 euros
Dimensions35 x 35 x 9,5 cm
Poids3,1 kg
Réservoir poussièreCapacité de 0,7 L
Réservoir d'eauNon
Puissance24W
ConnectivitéNon
Puissance d'asprition?
Batterie2000 mAh
Autonomie85 minutes environ
Port de chargeDock
Recharge rapideNon
Recharge Qi sans filNon
ColorisNoir

La puissance d’aspiration n’est pas mentionnée par le constructeur, il ne sera pas possible de la comparer avec d’autres modèles. La batterie est d’une capacité de 2000 mAh, c’est plus de deux fois moins que le Roborock S50, un champion de l’autonomie (5200 mAh). Le réservoir à poussière est d’une capacité de 70 cl, c’est une capacité convenable pour un appareil de ce gabarit. Le robot aspirateur pèse 3,1 kg.

Dans la boîte

Les accessoires fournis avec le robot aspirateur sont les suivants : station de charge, télécommande, bloqueur, adaptateur, filtre supplémentaire, mode d’emploi rédigé en anglais, brosse de nettoyage, 4 brosses latérales supplémentaires. Nous remarquons que le constructeur n’est pas avare en équipements.

Design

Tout en rondeur, comme tous les robots aspirateurs (ou presque), celui-ci est principalement recouvert de plastique et de métal. Nous remarquons tout de suite un afficheur LED équipé de plusieurs boutons : ventilation, démarrage / pause et retour au dock. Le capot cache le réservoir à poussière et un petit balai nettoyant.

Sur le pourtour du robot aspirateur, nous découvrons une grille de ventilation et un bouton d’alimentation. Il y a également un détecteur de proximité qui lui permettra notamment de retrouver son chemin pour revenir au dock de recharge.

En dessous du robot, nous découvrons 3 roulettes, dont une mobile pour le faire tourner. Deux brosses latérales sont présentes pour ramener les poussières et saletés à une autre brosse centrale. Cet agencement permet de nettoyer tous types de surfaces.

Installation et télécommande

Le robot aspirateur n’a besoin que d’être installé sur son dock après le déballage de l’appareil. Pour le mettre en fonctionnement, il suffit d’appuyer sur le bouton d’alimentation situé sur le côté. Celui-ci doit être désactivé lorsque le robot n’est pas utilisé pendant un laps de temps plus ou moins long. Il est bon de noter que si vous l’oubliez, sa batterie se déchargera en permanence.

La télécommande infrarouge d’une portée maximale de 3 mètres permet de contrôler le robot aspirateur à distance. Un mode manuel offre la possibilité de le gérer comme une voiture télécommandée. Nous retrouvons les boutons : On / Off, retour au dock, mode automatique, bords, circulaire, ventilation et plan.

Ce robot aspirateur n’est pas connecté et ne dispose par conséquent d’aucune application pour le faire fonctionner. Le gros point négatif c’est qu’il ne sera pas évolutif. Le Roborock S50 est régulièrement mis à jour, ce qui lui permet d’avoir un fonctionnement optimal grâce à un suivi régulier. C’est un aspect à prendre en compte, car si vous rencontrez un souci avec le robot aspirateur chez vous, il y a de fortes chances qu’il se reproduise souvent. La faute a l’absence de mise à jour.

Nettoyage : aspiration et fonctionnalités

Premier constat, ce robot aspirateur ne sera pas capable de laver le sol et aspirer à la fois. En effet, il n’est pas équipé d’un second réservoir à eau ni d’une mini serpillère à l’instar du iLife V8s que nous avons testé. Il faudra s’en accommoder. Le réservoir de 70 cl est largement suffisant, inutile de le vider après chaque utilisation… cela dépendra du niveau de saleté amassé bien entendu. Voici les divers modes de nettoyage disponibles :

  • Mode automatique : c’est le mode standard, il va parcourir toute la maison ou l’appartement pour nettoyer la zone. Les déplacements sont aléatoires, il risque de passer plus fréquemment à certains endroits qu’à d’autres. Ces passages ne sont pas aussi optimisés que chez certains concurrents. De plus, il aura du mal à couvrir les zones les plus vastes. Ce robot aspirateur se destine avant tout aux appartements de 70 m² maximum que pour les grandes maisons.
  • Mode manuel : prenez les commandes tel un pilote de formule 1… non on s’emballe sans doute un peu. Mais vous pouvez téléguider le robot aspirateur pour le faire passer dans les endroits que vous choisissez vous-même en le faisant déplacer avec les flèches présentes sur la télécommande fournie.
  • Planifier : réglez l’heure avant de vous lancer là-dedans, mais vous pourrez programmer les jours et horaires de nettoyage de l’appareil.
  • Mode edge : ce mode permettra de se concentrer sur les bords d’une pièce.
  • Mur virtuel : le bloqueur va permettre d’empêcher le robot aspirateur d’atteindre certaines zones où il n’est pas le bienvenu, l’accessoire est fourni directement avec l’Alfawise. Plusieurs réglages sont proposés pour optimiser son action.

Le robot aspirateur vous préviendra par des bips sonores en cas de pépin. L’afficheur indique également les erreurs. Par exemple, des cheveux de ma compagne ont bloqués la brosse centrale de l’appareil « Error 002 », j’ai dû l’ôter pour ensuite nettoyer. Cela se produit aussi quand le bac est plein, même si au final il ne l’est pas vraiment cela va dépendre de la saleté collectée. Mais au final la contenance est largement suffisante pour plusieurs passages.

Efficacité

Concernant ses performances, il arrive relativement bien à nettoyer les coins. Nous avons vu mieux à cet exercice, « coucou Roborock ». Cependant pour un appareil proposé à un tel tarif, on pourrait difficilement lui en demander plus. Ces performances en nettoyage sont correctes, mais son manque d’intelligence lui joue des tours. Côté bruit, l’appareil n’est pas le plus bruyant que nous avons croisé, 60 dB environ.

Les deux brosses latérales permettent de ramener les saletés au centre de l’appareil pour se faire aspirer. Cela est redoutablement efficace dans les coins d’une pièce ou entre les meubles d’après ce que nous avons pu constater.

Ce robot aspirateur n’aime pas beaucoup les obstacles, comme d’autres de ces congénères notamment les câbles et les fils qui peuvent littéralement le stopper dans son cycle de nettoyage en s’emmêlant dans les brosses latérales. Le mur virtuel permet de définir une zone de nettoyage, mais dans certains cas, cela ne fonctionne pas bien tout dépend des meubles que vous possédez qui peuvent être une contrainte pour cet accessoire. Comme souvent une petite préparation des lieux s’impose pour optimiser le passage du robot aspirateur.

La brosse centrale permet de mieux attaquer les saletés qui s’incrustent dans les tapis et moquettes. Nous n’avons pas testé cela durant ce moment passé en sa compagnie. Toutefois, les brosses centrales ne sont pas très conseillées lorsque l’on possède des animaux touffus qui perdent souvent leurs poils. Les personnes aux cheveux longs constituent également un problème, comme nous l’indiquons plus haut les cheveux s’incrustent dans la brosse centrale. Mais heureusement il est facile de la retirer pour ôter les poils et cheveux, il faudra penser à le faire régulièrement pour éviter les erreurs et dysfonctionnements de l’appareil.

Autonomie

En mode automatique à fond les ballons, l’appareil aura entre 1h15 et 1h30 d’autonomie. C’est relativement correct pour une batterie d’une capacité de 2000 mAh. Lorsque la batterie faiblit, le robot aspirateur reviendra automatiquement à sa base. Cela reste amplement suffisant dans la plupart des usages. Nous aurons tendance à recommander cet appareil pour un appartement plutôt qu’une maison.

Prix et disponibilité

L’Alfawise ZK8077 est proposé au prix d’environ 125 euros en import. C’est un tarif totalement abordable pour un tel robot aspirateur. Certes, il n’est pas aussi bien doté que des ténors du marché, nous pensons une nouvelle fois au Xiaomi Roborock. Cette proposition plus orientée entrée de gamme trouvera facilement sa place chez ceux qui ont un budget serré, mais qui souhaitent malgré tout un robot aspirateur correct.

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ACHETER l’ALFAWISE ZK8077

Conclusion

Arrive le moment de conclure sur ce robot aspirateur. C’est finalement une bonne surprise, l’Alfawise ZK8077 n’est pas le plus performant ni celui qui intègre les dernières technologies disponibles sur le marché. À ce prix difficile de lui reprocher. Il dispose d’un design agréable, d’une autonomie satisfaisante, et des performances correctes en nettoyage. On lui reprochera juste de ne pas proposer de mini serpillère pour nettoyer le sol en plus d’aspirer les saletés et les poussières.

NOTRE AVIS

Vous recherchez un robot aspirateur efficace, pas compliqué à utiliser et abordable financièrement ? L'Alfawise ZK8077 est l'un des candidats idéal. Certes il n'intègre pas de technologies très évoluées, mais il remplira sa tâche sans problème. Il conviendra davantage à un appartement de taille moyenne plutôt qu'à une grande maison.

Nous regrettons qu'il ne soit pas connecté et qu'il ne dispose pas d'une mini serpillère. Mais on ne peut pas en vouloir à la marque pour ces manquements, à 125 euros c'est un compagnon de ménage correct.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Nebula Mars 2 d’Anker : le projecteur Android portable presque parfait !

Anker est de retour sur le marché des projecteurs avec le Nebula Mars 2. La marque commence à se faire un nom sur un marché dominé par les géants de l’image et du son. Avec le Nebula Mars 2, le spécialiste des batteries externes démontre tout son savoir-faire sur le marché des projecteurs portables. Propulsé par Android, le Mars 2 a tout pour plaire. Qu’en est-il à l’usage ? Réponse dans notre test complet !

Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Test Xiaomi balai aspirateur Jimmy JV51 : la réponse à Dyson

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Jimmy JV51. Cette fois nous avons affaire pour la première fois à un balai aspirateur. Nous avons là un concurrent direct des appareils ménagers Dyson pour un prix plus accessible. Alors que vaut…