Tesla testerait des capteurs LiDAR, qu’Elon Musk qualifiait de « coûteux » et « inutiles »

 

Elon Musk, PDG de Tesla, s'est moqué à plusieurs reprises de l'utilisation de capteurs LiDAR pour les véhicules autonomes. Aujourd'hui, le constructeur automobile serait finalement en train de tester cette technologie sur ses voitures.

Tesla avec un LiDAR Luminar
Crédit : Grayson Brulte / Twitter

La photo d'une Tesla Model Y équipée de capteurs LiDAR placés sur le toit, publiée jeudi sur Twitter, a alimenté les spéculations sur une collaboration entre Tesla et Luminar Technologies, la société qui a fourni les appareils. Cela a eu pour conséquence de faire grimper les actions de Luminar de plus de 10 %.

LiDAR signifie « Light Detection and Ranging » (détection et estimation de la distance par la lumière). Il s'agit d'une méthode permettant de déterminer des distances en ciblant un objet avec un laser et en mesurant le temps de retour de la lumière réfléchie vers le récepteur. Cette technologie est utilisée sur la majorité des voitures autonomes du marché, sauf sur celles de Tesla. Elon Musk a toujours été contre celle-ci, puisqu’il la jugeait couteuse et inutile. Pour lui, les caméras à 360 degrés autour du véhicule suffisaient à rendre ses véhicules totalement autonomes.

Des Tesla bientôt équipées de capteurs LiDAR ?

Pour l’instant, on ne sait pas encore si ces preuves d’une collaboration entre Luminar et Tesla représentent des tests isolés ou s'ils font partie d'un changement de politique plus large chez Tesla concernant la technologie LiDAR. On imagine que bien que les voitures de Tesla se sont passées de cette technologie pendant des années, elle pourrait peut-être venir améliorer le système d’aide à la conduite Autopilot. Elon Musk lui-même avait admis que Tesla avait exagéré les capacités réelles d’Autopilot.

Le California Department of Motor Vehicles aurait confirmé à nos confrères de Bloomberg que la plaque d'immatriculation du constructeur sur le véhicule photographié appartient bien à Tesla. La même plaque d'immatriculation aurait même été repérée sur d'autres véhicules Tesla, y compris un prototype du futur Cybertruck.

Ce dernier a fait face à de nombreuses polémiques ces derniers temps. En effet, les ingénieurs de Consumer Reports ont par exemple récemment révélé que le système Autopilot pouvait être trompé relativement facilement en faisant croire que le siège du conducteur était occupé. Cela pourrait conduire à des abus de la part de certains conducteurs, et nous avions déjà vu un homme assis à l’arrière du Tesla sans conducteur être arrêté par la police.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !