Tesla Semi : les aires de recharges pour les camions électriques consommeront autant qu’une petite ville

La consommation d’énergie des Tesla Semi s’annonce d’ores et déjà gigantesque. Selon la National Grid Plc, une aire de recharge destinée aux camions électriques consommera autant qu’une petite ville. Les stations de recharge, quant à elle, seront équivalentes à la consommation d’un stade sportif. Les gestionnaires de réseau s’inquiètent déjà de ne pas être en capacité de fournir les quantités d’électricité suffisantes.

tesla semi preco
Crédits : Tesla

On s’en doutait un peu, mais la sentence fait froid tout de même froid dans le dos. La National Grid Plc, gestionnaire du réseau du transport britannique, a calculé les quantités d’énergie qu’il faudra prévoir pour l’arrivée des Tesla Semi sur les routes américaines. Le camion électrique, annoncé l’année dernière par la firme d’Elon Musk, risque en effet de s’avérer très gourmand en énergie.

Selon le gestionnaire, une simple aire de recharge destinée aux chauffeurs de Tesla Semi consommera autant qu’une petite ville américaine d’ici 2035. De la même manière, une station de recharge consommera quant à elle l’équivalent d’un stade sportif d’ici 2030. Enfin, la National Grid Plc estime qu’une aire d’autoroute aura besoin de la même quantité d’énergie qu’une usine industrielle à l’horizon 2045.

La consommation d’énergie des Tesla Semi s’annonce dantesque

En combinant tous ces chiffres, le gestionnaire de réseau explique que la demande en électricité augmentera de 15 % d’ici 2040 aux États-Unis. Mais, comme l’explique le dernier, le dernier ne se trouve pas au niveau de l’approvisionnement, mais plutôt la vitesse à laquelle il faudra fournir cette électricité. Avec ses plus de 37 000 kilos, le Tesla Semi peut rouler pendant environ 800 km. Il peut regagner 70 % d’autonomie en 30 minutes.

Sur le même sujet — Tesla Semi : les pneus du camion électrique pourraient se gonfler tout seuls !

Tesla a déjà réfléchi au problème et prévoit de recharger ses Semi dans stations spéciales baptisées Megacharger et alimentées à l’énergie solaire. Mais cela ne suffira pas selon la National Grid Plc, qui craint que le réseau américain ne soit surchargé par la demande. D’autant que Tesla ne sera pas le seul sur le marché. Le Megawatt Charging Standard (MCS) sera en effet effectif dès 2024 et prévoit déjà d’être utilisé par des constructeurs tels que Volvo, BYD, Daimler ou encore Toyota.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !