Tesla Roadster : à même pas quinze ans, le premier modèle est déjà une voiture de collection

 

Les Tesla Roadster de première génération n’ont pas encore quinze qu’ils passent déjà au rang de voitures de collection. Comme en attestent les sites de vente de véhicules d’occasion, ils se font rares et sont donc chers.

Crédit : X Auto World

La deuxième génération du Tesla Roadster se fait attendre. Sa commercialisation a sans cesse été repoussée, et on l’attend désormais pour 2023. Même si la somme de 50 000 dollars réclamée rien que pour le réserver semble exorbitante, ce n’est rien au regard de la côte qu’atteint le Tesla Roadster de première génération.

Le Tesla Roadster n’a été produit qu’entre 2450 et 2680 exemplaires de 2008 à 2012. Avec ce premier véhicule électrique, Tesla s’est avant tout fait connaître des amateurs de belles sportives. Son autonomie permettait théoriquement de parcourir 540 kilomètres sans recharge, il atteignait les 201 km/h, passait de 0 à 100 en 3,9 secondes et pesait 1358 kg. Une fiche technique qui, à en croire Elon Musk, sera totalement dépassée une fois que le nouveau modèle de Roadster sera dévoilé.

La cote des premiers Tesla Roadster a doublé, voire triplé depuis le début de la crise du Covid

Non seulement le nouveau coupé sportif de Tesla pourra atteindre les 100 km/h en 1,1 seconde, s’il est équipé du pack de propulseurs à gaz froid des fusées de Space X, mais il pourra littéralement voler à la vitesse hallucinante de 400 km/h. Des performances qui relèguent donc le premier Roadster de la compagnie au rang d’antiquité ou plutôt de voiture de collection. Qu’il est loin le temps ou Elon Musk peinait à vendre ses voitures. En moins de quinze ans, le magnat américano-canadien est devenu l’homme le plus riche et a fait de Tesla le symbole du passage aux moteurs électriques.

En effet, les chiffres ne mentent pas. La cote du premier Tesla Roadster est actuellement au plus haut. À en croire le site Automobile Propre, le Roadster qui peinait à s’écouler pour 40 000 € à sa sortie il y a quatorze ans, se vend désormais entre 125 000 et 200 000 € (pour l'un des premiers véhicules sortis de l'usine). Depuis le début de la crise du Covid-19, la valeur de la voiture a augmenté de 356 %, ce qui en fait un investissement encore plus intéressant que les Lego, dont la valeur de certains jouets peut croître de 11 % par an.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !