Tesla : un conducteur perd le contrôle et percute une Honda à 220 km/h, en vidéo

 

La dashcam d’une Tesla a immortalisé un accident d’une violence inouïe. Alors qu’il roulait à 220 km/h, le véhicule a percuté une Honda Civic sur une autoroute californienne. L’accident soulève de nombreuses questions. Quelle est l’implication de l’Autopilot et pourquoi le conducteur roulait-il à une telle vitesse ?

Tesla Accident

Les systèmes de conduite autonome et semi-autonome sont toujours aussi controversés. L’Autopilot de Tesla est l’une des technologies les plus avancées de la catégorie. Certains conducteurs lui accordent une grande confiance et parfois un peu trop, ce qui provoque régulièrement des accidents de la route.

Une vidéo a été récemment publiée par @GreenTheOnly (Twitter), un hacker connu pour enquêter sur des cas d’accidents impliquant une Tesla et l’Autopilot. Les images ont été capturées par la dashcam d’une Tesla dont le modèle n’a pas été précisé.

Pourquoi la Tesla roulait-elle à plus de 200 km/h ?

La vidéo montre une Tesla accélérant pendant plusieurs secondes sur la California State Route 24 avant d’entrer en collision avec une Honda Civic au beau milieu de la route. Le compteur affichait 139 MPH au moment de l’impact, ce qui correspond à une vitesse de 220 km/h. À ce stade, nous ignorons ce qu’il est advenu des occupants des deux voitures.

GreenTheOnly explique que la vidéo a été récupérée à partir de l’unité HW2.5 d’une Tesla qui lui a été envoyée par une fourrière. D’autres données intéressantes ont été extraites du matériel qui sert également de boîte noire. Au moment de l’impact, la différence de vitesse entre les deux voitures était de 101 km/h, ce qui témoigne de la violence du choc.

Difficile en l’état de dire la cause précise de la perte de contrôle du conducteur. L’Autopilot était en marche, mais il a été désactivé automatiquement 40 secondes avant l’impact. Le chauffeur a pourtant continué à accélérer, et ce, bien que l’alerte d’une collision imminente a été émise par la Tesla. Il semble donc que l’Autopilot n’était pas directement impliqué dans l’accident.

Au moment où il a eu lieu, le conducteur était censé avoir le contrôle total du véhicule. De toute évidence, le système de freinage d’urgence n’était pas activé, ce qui aurait pu éviter l’accident. Le conducteur était-il en état d’ébriété ? A-t-il volontairement provoqué l’accident ou la Tesla était-elle devenue simplement incontrôlable ?

Le plus probable est que chauffeur s’est endormi au volent en ayant le pied sur la pédale d’accélérateur. Bien que Tesla affirme que l’Autopilot est de plus en pus sûr, ce genre d’accident rappelle que l’aide à la conduite, aussi sophistiquée soit-elle, ne met pas l’humain à l’abri d’accidents potentiellement mortels.

Source : Insideevs



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model 3
Tesla : Elon Musk pourrait lancer une voiture compacte uniquement en Europe

Tesla pourrait lancer une voiture plus compacte uniquement destinée au marché européen, estime Elon Musk, PDG et fondateur du groupe. Plus abordable que les autres véhicules électriques du catalogue Tesla, cette édition plus passe partout serait taillée pour les routes exiguës…