Tesla : l’Autopilot est de plus en plus efficace et limite les accidents selon le constructeur

Tesla publie chaque trimestre un rapport dédié aux accidents survenus sur des Tesla avec Autopilot activé. Comme en témoignent les chiffres communiqués, le système de Tesla reste particulièrement fiable.

tesla autopilot
Crédits : Tesla

Comme en témoigne cet accident d'une Tesla Model X filmé par une dashcam, les Tesla ont pour réputation d'être des voitures plutôt sûres. Pour en assurer ses clients, le constructeur californien publie depuis octobre 2018 des rapports trimestriels dédiés à la sécurité des voitures de la marque.

Ainsi, tous les trois mois, Tesla publie les données récoltées sur les accidents. Et chaque année, l'entreprise menée par Elon Musk publie un rapport détaillé concernant les incendies qui se sont déclarés dans une Tesla, à la suite ou non d'un accident. Or, ce vendredi 14 août 2020, Tesla vient de dévoiler son rapport pour le second trimestre 2020.

Moins d'accidents avec l'Autopilot enclenché

On y apprend notamment que le constructeur a enregistré un accident tous les 7,29 millions de kilomètres, dans le cas où les conducteurs voyagent avec l'Autopilot activé. Concernant les conducteurs qui préfèrent rouler sans l'Autopilot mais avec les dispositifs de sécurité Tesla activés, la marque enregistre un accident tous les 3,64 millions de kilomètres.

Enfin, quant aux conducteurs qui ont fait le choix de désactiver l'Autopilot et les dispositifs de sécurité Tesla, le fabricant affiche un accident tous les 2,50 millions de kilomètres. Dernière comparaison lourde de sens, Tesla met côte à côte ses données avec celles de la NHTSA, l'autorité de contrôle de la sécurité automobile américaine. L'organisme note qu'une voiture rentre en collision aux États-Unis tous les 771 000 km.

À lire également : Tesla – un conducteur perd son permis après avoir réglé ses essuie-glaces

9,5 fois plus d'accidents sur les véhicules hors Tesla

En d'autres termes, il y a 9,5 fois plus d'accidents sur les voitures des autres constructeurs que sur les véhicules électriques Tesla. Au regard de ces données, il est clair que Tesla souhaite mettre en avant la fiabilité de l'Autopilot, qui joue visiblement un rôle important dans la sécurité qu'offrent les voitures du constructeur.

Pour rappel, Elon Musk a récemment déclaré qu'il était prêt à vendre l'AutoPilot à d'autres constructeurs. “Tesla est ouvert à la délivrance de licences logicielles et la fourniture de motorisations et de batteries. Nous essayons simplement d'accélérer la transition énergétique, pas d'écraser la concurrence”, écrivait le milliardaire sur Twitter.

Source : Tesla



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
californie interdit voitures thermiques
La Californie interdit la vente de voitures diesel et essence à partir de 2035

La Californie va interdire la vente de voitures neuves avec un moteur diesel ou à essence dès 2035. Seules les voitures alimentées par l’électricité et l’hydrogène seront donc autorisées. Cette mesure vise à lutter contre le réchauffement climatique.  Ce mercredi 23 septembre, Gavin Newsom, gouverneur démocrate de Californie, a…

elon musk tesla
Tesla annonce une voiture électrique à 25 000 € d’ici trois ans

Tesla a profité du Battery Day pour parler stratégie – notamment comment réduire le coût par kilowatts-heure des batteries. L’occasion de présenter de nouvelles technologies qui devraient permettre à en croire Elon Musk de lancer une première voiture électrique autour…