Tesla : Elon Musk craint que le jury californien ne soit pas neutre et veut déplacer le procès au Texas

 

L’année 2023 ne s’annonce pas meilleure que la précédente pour Elon Musk. Le multimilliardaire devrait comparaître devant un tribunal californien. Il est visé par une plainte en recours collectif d’actionnaires de Tesla qui estiment qu’un de ses tweets a contribué à manipuler le cours de l’action.

Musk

C’est un procès à haut risque qui se profile à l’horizon pour Elon Musk. Si sa culpabilité était reconnue dans cette affaire financière, Tesla pourrait devoir verser un gros montant de dommages-intérêts aux plaignants. Le dossier devrait être par une cour en Californie du Nord, mais selon les avocats du magnat, il sera impossible de trouver des jurés impartiaux à l’égard de Musk. Ils demandent donc à un juge fédéral de retarder, voire de délocaliser, les débats au Texas.

Le 7 août 2018, Me Musk déclarait dans un tweet envisager de privatiser la compagnie à 420 $ par action et que son financement était désormais sécurisé. Suite à cela, il avait dû s’acquitter d’une amende de 40 millions $ infligée par le gendarme de la Bourse aux États-Unis. Les déboires judiciaires n’étaient cependant pas terminés. Un groupe d’actionnaires a poursuivi la compagnie, car selon le juge fédéral qui a autorisé la procédure, « Elon Musk a imprudemment fait ces déclarations en sachant qu’elles étaient fausses ». Ce tweet a-t-il réellement contribué à manipuler le cours en bourse de Tesla ? C’est ce que cherchera à déterminer le procès.

Elon Musk estime que les Californiens ne seront pas impartiaux à son égard

Depuis 2020, année où le milliardaire a délocalisé le siège de Tesla à Austin, Texas, le divorce est depuis longtemps consommé entre l’État de Californie et Elon Musk. Ce dernier estime que les vagues de licenciements qui ont suivi son arrivée à la tête du réseau social Twitter ont forgé des sentiments négatifs à son égard dans la population locale. Au niveau national, il se dit même que ses frasques font fuir les acheteurs potentiels de Tesla.

De l’avis de nombreux observateurs, l’arrivée d’Elon Musk à la tête de Twitter relève du fiasco et ses décisions sont toujours plus controversées. Dans ces conditions, le « Chief twit » a directement demandé aux membres de la communauté s’il devait rester à la tête de Twitter. La réponse était largement négative, mais le PDG n’a toujours pas nommé son remplaçant.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !