Tesla explique par A + B pourquoi ses voitures ne peuvent pas accélérer sans raison

 

Mise à jour 21 janvier 2020

Tesla explique dans un post de blog que ses voitures sont incapables d'accélérer sans raison. La firme explique que les pédales ont des capteurs de position indépendants, et que le moteur est coupé dès qu'une erreur est détectée. De même, le moteur est coupé en cas d'appui sur la pédale de frein. Tesla ajoute que l'Autopilot est également mobilisé pour détecter toute accélération non intentionnelle – et que dans tous les cas toutes les données sont enregistrées, et que dans tous les cas d'accélérations rapportés les véhicules fonctionnaient de manière attendue. Tesla conclut que “la pétition est totalement fausse et a été lancée par un vendeur à découvert d'actions Tesla”, suggérant par la même occasion une tentative de manipuler les cours de la firme.

Voici ce que nous écrivions dans notre article publié à l'origine lundi 20 janvier :

Tesla est la cible d'une enquête : plus d'une centaine de propriétaires de voiture électrique se plaignent d'incidents, voire d'accidents impliquant des accélérations intempestives de leur véhicule. L'autorité chargée de la sécurité routière aux Etats-Unis (NHTSA) a ouvert une enquête. Tesla risque le rappel de 500 000 voitures.

Tesla Model S
Une Tesla Model S / Crédits : Tesla

L'agence américaine National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) en charge de la sécurité routière, a annoncé vendredi l'examen d'une pétition qui demande l'ouverture d'une enquête et le rappel de 500 000 voitures de marque Tesla. La plainte vise un problème d'accélérations intempestives touchant potentiellement toutes les Tesla Model S fabriquées entre 2012 et 2019, les Model X entre 2016 et 2019 et les Model 3 entre 2018 et 2019.

La pétition demande à la NHTSA de rappeler 500 000 voitures Tesla

Le texte cite des accidents attribués à des accélérations, ainsi que des plaintes transmises à la NHTSA. Dans certains cas, la voiture s'est soudain mise à accélérer alors que le conducteur tentait de garer la voiture dans son garage, ou au bord du trottoir. Dans d'autres cas, ces accélérations auraient eu lieu en pleine circulation, ou lorsque l'autopilot était actif – générant des accidents. En tout la pétition liste “127 plaintes d'utilisateurs impliquant 123 véhicules uniques. Le rapport comprend 110 accidents et 52 blessures”.

Dans l'une de ces plaintes, un conducteur du Massachusetts approchait la porte de son garage, lorsque sa voiture s'est soudain mise à filer hors de contrôle “détruisant deux portes de garage”, et ne s'arrêtant que contre un mur en béton. Un autre conducteur explique que sa Tesla Model S 85D de 2015 était fermée et verrouillée lorsqu'elle a commencé à “accélérer vers la rue avant de s'écraser dans une voiture qui était garée”.

Lire également : Tesla – ils dépensent 10 000 dollars contre leur gré dans les mises à jour, pas de remboursement possible

On ne sait pas encore ce qui pourrait provoquer ces accélérations surprenantes et potentiellement très dangereuses. Tesla n'a pour l'instant pas commenté l'annonce de la NHTSA. Bien sûr, un rappel aux Etats-Unis serait une très mauvaise nouvelle pour le constructeur qui avait pourtant réalisé une fin d'année exceptionnelle. D'autres pays pourraient potentiellement suivre la décision de la NHTSA.

Source : Ubergizmo



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tesla model 3
Tesla abandonne la garantie de retour sous 7 jours

Tesla vient d’abandonner la garantie de retour sous 7 jours aux Etats-Unis. Il n’est donc plus possible de rapporter la voiture électrique après une semaine d’utilisation et d’obtenir un remboursement. En France, la politique du constructeur automobile n’a cependant pas encore…