Tesla : bientôt des batteries d’une meilleure autonomie et moins chères à produire

Tesla travaille sur une nouvelle génération de batteries qui ont deux avantages. Elles bénéficient d’une stabilité et d’une densité énergétique plus élevées en plus de se passer du Cobalt, l’une des matières les plus coûteuse entrant dans la fabrication des batteries. Ces deux facteurs combinés permettent d’obtenir des batteries d’une meilleure autonomie et plus résistantes, en plus d’être moins cher à produire.

Tesla batterie

Depuis 2016, le chercheur Jeff Dahn réputé pour son expertise dans le domaine des batteries Lithium-ion a créé avec Tesla un nouveau centre de recherche qui se focalise sur l’amélioration de la durée de vie et de la densité énergétique des batteries, un enjeu de taille pour Tesla qui veut conserver son rôle de premier plan dans le domaine des voitures électriques. Dans un nouveau rapport publié dans la revue scientifique Nature, le chercheur expose les nouvelles découvertes du centre qui pourraient révolutionner les batteries Lithium-ion dans les années à venir.

Tesla prépare une nouvelle génération de batteries moins coûteuses et plus endurantes

Une batterie lithium-ion conventionnelle est constituée d’une anode et d’une cathode qui sont liées par une solution électrolyte pour créer le courant électrique. La première évolution intéressante à retenir des recherches de l’équipe Tesla, c’est la création d’un nouveau type de batterie qui se passe de l’anode classique des batteries lithium-ion et la remplaçant par une anode lithium métal. Cette dernière est accompagnée d’un nouveau type d’électrolyte liquide. La nouvelle association permet d’augmenter de manière significative la densité énergétique de ces batteries.

Les récentes recherches dans le domaine se sont axées sur les promesses des électrolytes solides qui ont l’avantage d’être plus stables en plus de proposer une meilleure densité énergétique. Mais contre toute attente, les travaux de Jeff Dahn se détournent de cette direction et proposent la combinaison d’une anode lithium métal avec un nouvel électrolyte liquide baptisé LiDFOB/LiBF4.

Dahn est sceptique en ce qui concerne les batteries solides malgré les espoirs qu’elles suscitent dans l’industrie. Selon lui, de nombreux défis technologiques doivent encore être relevés alors que ses nouvelles découvertes permettent d’obtenir les mêmes avantages sans investir dans de nouveaux procédés de production.

Enfin, dans une interview accordée à un YouTuber spécialisée dans le domaine, Jeff Dahn parle d’une autre avancée importante. Il affirme que son équipe est toute proche de se passer du cobalt dans la fabrication des batteries. Ce composant essentiel est actuellement l’un des plus coûteux et sa suppression pourrait réduire drastiquement le prix des voitures électriques.

Source : Electrek

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Tesla : le prix de l’Autopilot augmentera le 1er novembre

Tesla augmente (encore) le prix de l’Autopilot. Le tarif de l’option conduite entièrement autonome va en effet augmenter de 1000 $ à partir du 1er novembre 2019. Cette nouvelle augmentation est due à la mise à jour V10 du logiciel…

Tesla chute en bourse malgré des livraisons record

Tesla a annoncé avoir livré 97 000 voitures électriques au troisième trimestre de 2019, soit 2000 unités de plus qu’au trimestre précédent. L’entreprise réalise son meilleur score en termes de livraisons mais cela n’a pas empêché son action de dégringoler…