Tesla : des actionnaires menacent de virer Elon Musk du conseil d’administration

Des actionnaires Tesla menacent de virer Elon Musk du conseil d’administration de l’entreprise. Sur les conseils d’un influent conseiller financier, des voix s’élèvent afin de réclamer l’éviction de l’actuel PDG de Tesla. Les actionnaires reprochent notamment à l’excentrique milliardaire de s’enrichir grâce à un programme de rémunération basé sur les résultats financiers du groupe automobile. Sans surprise, ils reprochent aussi à Musk ses nombreux tweets irréfléchis et sa défiance face aux mesures de confinement. 

tesla virer elon musk

Dans un rapport publié ce mardi 30 juin, Pensions & Investment Research Consultants Ltd (Pirc) encourage ouvertement les actionnaires de Tesla à évincer Elon Musk du conseil d’administration, rapportent nos confrères du Guardian. Pour rappel, Musk avait déjà été contraint de démissionner de la présidence de Tesla en 2018 suite aux accusations de fraude formulées par la SEC, le gendarme de la Bourse de New York. L’homme était néanmoins parvenu à conserver sa place au conseil d’administration et son poste de PDG.

Salaire mirobolant, tweets inconsidérés et provocateurs…Elon Musk agace des actionnaires

Le rapport de Pirc pointent surtout du doigt son programme de rémunération sur-mesure indexé sur les performances financières de Tesla. En 2018, Elon Musk a en effet négocié d’importantes rémunérations sous forme de bonus. Concrètement, le fondateur encaisse 1% d’actions Tesla dès que l’action boursière dépasse un seuil fixé au préalable et que le chiffre d’affaires du groupe franchit un nouveau cap. Grâce à cet accord, étalé sur 10 ans, Elon Musk pourrait remporter 55,8 milliards de dollars. Par contre, il ne reçoit aucun salaire. « Le conseil d’administration, y compris le PDG Elon Musk, s’est octroyé des indemnités excessives » avance Pirc, estimant que le contrat a laissé Musk « s’enrichir sur le dos de l’entreprise ».

Le cabinet de conseil regrette aussi les nombreux tweets publiés par Elon Musk. L’homme d’affaires fait régulièrement parler de lui pour ses prises de position tranchées sur Twitter. Le fondateur de Tesla n’est notamment illustré en traitant un sauveteur spéléologue de « pédophile ». Plus récemment, Elon Musk s’est aussi publiquement prononcé contre les mesures de confinement contre le coronavirus. Pour joindre les actes à la parole, il a d’ailleurs relancé lusine Tesla de Fremont en Californie au mépris des mesures de distanciation sociale.

Pirc estime que l’attitude et les frasques de Musk risquent « d’entacher la réputation de l’entreprise et de ses actionnaires ». Les actionnaires se prononceront sur le sort d’Elon Musk lors de la prochaine réunion du conseil d’administration dans le courant du mois de septembre 2020.

Source : The Guardian



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !