Tesla abandonne les paiements en Bitcoin par respect pour l’environnement

 

Tesla vient d'annoncer l'abandon des paiements en Bitcoin. Craignant que le minage ne représente un danger pour l'environnement, le constructeur automobile ne proposera plus d'acheter une voiture en réglant avec la cryptomonnaie. L'annonce a provoqué une chute du cours du BTC. 

Bitcoin Tesla
Crédits : Pexels / Tesla

Il y a quelques mois, Tesla a acheté 1,5 milliard de dollars en Bitcoin. Dans la foulée, le fabricant de voitures électriques s'est ouvert aux paiements en BTC. Pendant plusieurs semaines, il était possible d'acheter une Model 3, ou un autre véhicule de la marque, avec des cryptomonnaies aux Etats-Unis. Tesla s'était engagé à proposer le paiement en Bitcoin dans le reste du monde d'ici la fin de l'année.

Finalement, Tesla a fait marche arrière. Dans un communiqué publié par Elon Musk sur Twitter, la firme automobile annonce renoncer à ce nouveau moyen de paiement. “Tesla a suspendu les achats de voitures en bitcoin. Nous sommes inquiets concernant le recours de plus en plus important aux combustibles riches en carbone pour miner des bitcoins et ses transactions, surtout le charbon qui a les pires émissions (NDLR : de gaz à effet de serre) de tous les combustibles” met en avant Tesla.

Tesla continue de croire dans le Bitcoin

D'après une étude de la prestigieuse université de Cambridge, le minage de Bitcoin consomme 126,36 térawattheures (TWh) par an, soit plus que l'Argentine (121 TWh), les Pays-Bas (108,8 TWh) et les Émirats arabes unis (113,2 TWh). Néanmoins, contrairement à ce que laisse entendre Tesla, l'essentiel du minage de BTC exploite déjà l'énergie verte. Un rapport de Coinshare publié en 2019 montre que 73% des fermes de minage sont implantées dans des régions offrant d'importantes sources d'énergie verte, comme l'hydroélectrique.

Les cryptomonnaies sont une bonne idée sur ce nombreux points et nous pensons qu’elles ont un avenir prometteur, mais cela ne peut se faire au détriment de l’environnement” poursuit Tesla. Sans grande surprise, ce revirement a plombé le cours du Bitcoin. Le cours s'est effondré autour des 46 000 dollars peu après l'annonce d'Elon Musk. Le cours s'est ensuite stabilisé autour des 50 0000 dollars.

Le géant de l'automobile précise que les Bitcoins achetés début d'année ne seront pas vendus. “Nous avons l’intention de les utiliser pour les transactions dès que le minage passera à une énergie plus durable” note Tesla, confirmant son intérêt pour le secteur des cryptomonnaies. Le constructeur a visiblement cédé sous la pression des investisseurs, échaudés par la consommation énergétique effrénée des mineurs de Bitcoin.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !