Téléchargement illégal : un million de sites web sont désormais menacés de suppression

Et si c’était le début de la fin du téléchargement illégal ? Dans son dernier rapport de transparence, Google annonce que pas moins d’un millions de sites web pirates font aujourd’hui l’objet d’une demande de suppression de contenus pour atteinte présumée aux droits d’auteur. Parmi ces sites, on retrouve notamment 4shared.com, rapidgator.net et uploaded.net.

telechargement illegal

Un million de sites web pirates dans le collimateur des ayant-droits

La fermeture de Zone Téléchargement en novembre dernier avait fait couler beaucoup d’encore laissant 105 millions d’internautes orphelins avant de faire son grand retour comme c’est souvent le cas avec les sites pirates. Toujours est-il que les ayants droits ne lâchent pas l’affaire. Comme nous l’apprend aujourd’hui Google, un million de sites web sont actuellement visés par une demande de suppression de contenus.

Si toutes ces demandes n’aboutissent pas toujours, le taux de suppression par Google est néanmoins de 91%. En outre, dans les 9% restants, on retrouve déjà 137 millions d’URL dupliquées et seulement 57,5 millions de véritables refus. Le moteur de recherche a d’ailleurs déjà supprimé 2,13 milliards de liens pirates entre mars 2011 et février 2017.

google liens pirates

On constate, en tout cas que le nombre de demandes de suppression de contenus a considérablement augmenté entre fin 2015 et 2016 avec un pic au second semestre 2016 puis une légère rechute en janvier 2017. 4shared.com détient actuellement la palme des demandes de suppressions d’url suivi de mp3toys.xyz et rapidgator.net.

demandes suppression google

On notera tout de même que si les ayants droits résistent, les sites de téléchargement illégal aussi. A la mi-décembre KickAss Torrents réapparaissait sur la toile quelques mois après sa suppression, suite à l’arrestation de son fondateur. Idem pour The Pirate Bay bloqué en décembre 2014 suite à une intervention de la police avant de faire son grand retour quelques mois plus tard. La semaine dernière, il était néanmoins rendu inaccessible pour certains suite à un blocage émanant de son opérateur de transit Cogent.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome : Google va bloquer les faux sites HTTPS non sécurisés

Dans une prochaine mise à jour, Google Chrome va s’attaquer aux sites web présentant des pages HTTPS qui n’offrent pas les garanties de sécurité du standard. Il existe en effet de nombreuses pages web en HTTPS mais qui chargent du contenu non…

WiFi 6 : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil domestiques. Mais à quoi correspond cette appellation exactement ? Quelles différences avec les autres générations de WiFi ? À quoi sert vraiment le WiFi…

Microsoft Edge et Internet Explorer : Flash sera supprimé en 2020

Microsoft a précisé quels sont ses plans pour la technologie Flash pour ses navigateurs Microsoft Edge et Internet Explorer. La firme de Redmond annonce une suppression complète pour fin 2020, mais avec des changements progressifs apportés par des mises à…