Switch : Nintendo interdit désormais les pseudos comme Covid ou ACAB

 

La Nintendo Switch a accueilli une nouvelle mise à jour avec la version 10.2.0 de son firmware déployée en début de semaine. Elle apporte une plus grande stabilité et quelques améliorations d’interface, mais interdit également l’utilisation d’un certain nombre de pseudos sur son service.

Switch

Nintendo fait tout pour offrir l’espace le plus sécurisé possible à ses joueurs. Pour cela, la société a décidé de bannir nombre de termes outrageants ou polémiques, comme « Nazi », « Covid » ou encore « ACAB ».

La nouvelle version du firmware de la console (10.2.0), déployée en début de semaine, améliore grandement la stabilité de l’OS, en plus d’apporter quelques améliorations à l’interface. Elle étend également le nombre de mots interdits dans le nom des joueurs, selon Polygon. Ainsi, certains termes offensants ou en lien avec l'actualité ne peuvent plus être utilisés pour créer un utilisateur ou un Mii.

Des différences entre la version US et française

Parmi ces mots, on peut noter des termes à tendance politique, comme ACAB (acronyme de All Cops are Bastards) ou encore slave. Le coronavirus est également en ligne de mire, puisque les termes Covid ou Coronavirus ne peuvent plus être utilisés. Notons que cela concerne la version américaine de la Switch. Pour notre part, nous n’avons pas pu renommer un Mii Covid, mais il nous a été possible de l’appeler Acab. Les interdictions varient donc selon les régions.

Switch

Nintendo n’a pas seulement banni les termes en lien avec l’actualité, mais également des termes outrageants qui n’avaient pas leur place sur le système. Ainsi, il n’est (heureusement) plus possible d’appeler son Mii Nazi ou KKK.

A lire aussi – Nintendo Switch vs Nintendo Switch Lite : laquelle choisir ?

Le bannissement de certains termes n’est pas nouveau dans le monde du jeu vidéo. Cela fait même des années que cela existe, à commencer par les MMO ou tous les joueurs sont susceptibles de se croiser. Nintendo bannit déjà un grand nombre de termes sur ses systèmes, et pas seulement sur la Switch (Wii U ou 3DS). Certains éditeurs vont même plus loin, comme Blizzard, qui utilise un filtre à obscénité dans ses chats depuis des années. Lorsqu’un terme injurieux ou polémique est utilisé dans une conversation, il est automatiquement masqué.

Source : Polygon



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !