Starry : l’internet très haut débit 30 fois moins cher que la fibre

 

La startup Starry développe une offre d'accès à l'internet très haut débit reposant sur les ondes à très haute fréquence. Cette technologie pourrait permettre une vitesse de connexion comparable à la fibre optique, pour un prix nettement inférieur.

starry internet très haut débit

L'entrepreneur américain Chet Kanojia s'apprête à révolutionner l'accès à l'internet très haut débit. Sa startup Starry, basée à Boston, Massachusetts, aux Etats-Unis, vient de lancer une offre reposant sur les ondes à très haute fréquence mm-waves.

Concrètement, son infrastructure s'apparente à celle des réseaux de téléphonie mobile. Un réseau d'antennes relais est déployé sur les toits des bâtiments de Boston, et les clients de Starry accèdent au réseau grâce à un boîtier placé dans leurs domiciles.

Les ondes à très haute fréquence présentent plusieurs avantages à la fibre optique pour accès à l'internet très haut débit. Alors que Starry promet un débit maximal de 1Gbps, donc autant que la fibre, le déploiement de son réseau est largement plus simple et beaucoup moins cher.

Ainsi, alors que l'opérateur Verizon compte dépenser 300 millions de dollars pour raccorder toute la ville de Boston à la fibre, en effectuant des travaux souterrains de grande envergure, Kanojia affirme pouvoir déployer son réseau pour moins de 10 millions de dollars.

Par conséquent, Starry compte proposer l'accès à internet très haut débit pour seulement 50 dollars par mois, un prix défiant toute concurrence aux Etats-Unis. Pour l'heure, cependant, la startup se heurte à plusieurs obstacles.

Starry : une offre d'accès internet reposant sur les ondes à très haute fréquence

Disponible depuis la fin du mois de juillet, le service de Starry ne permet pour l'instant que 200 Mbps de débit, au lieu de 1 Gbps promis initialement. De plus, lorsque la firme atteindra son objectif, elle devra faire face à une concurrence féroce.

Il faut savoir que Google et Facebook envisagent eux aussi de proposer des offres d'accès à internet reposant sur les ondes à très haute fréquence. Inutile de dire que rivaliser avec des deux géants semble voué à l'échec.

De plus, les opérateurs mobiles américains comme Verizon et AT&T comptent également se tourner vers les ondes à très haute fréquence pour la 5G et pour l'accès à internet haut débit. En somme, Starry risque de perdre rapidement son caractère novateur.

De toute évidence, les ondes à très haute fréquence se présentent comme le futur de l'internet très haut débit. Plus pratique et moins chère que la fibre, cette technologie est porteuse de nombreuses promesses. Reste à savoir quand la France en profitera à son tour. Pour l'heure, rappelons que le gouvernement Macron compte garantir l'accès à l'internet très haut débit sur tout le territoire d'ici 2020 grâce à la fibre et la 4G.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !