Star Wars Battlefront II : EA retire les microtransactions face à la colère des joueurs

EA et DICE ont finalement plié. Les microtransactions ont été temporairement supprimées de Star Wars Battlefront II. Les joueurs avaient bâché le jeu car l’achat de coffres était nécessaire pour obtenir rapidement des personnages comme Dark Vador ou Luke Skywalker. Ces loot boxes permettent également d’obtenir des avantages lors de parties multijoueurs.

star wars battlefront II

Les microtransactions ne sont plus disponibles sur Star Wars Battlefront II. Pour répondre à la colère des joueurs et à la mauvaise presse dont est victime le jeu, Electronic Arts et Dice ont décidé de faire un geste en retirant temporairement les loot boxes. Ces coffres achetables en monnaie réelle contiennent des récompenses aléatoires qui donnent des avantages en jeu, et notamment en multijoueur.  « L’option d’achat des cristaux est désormais hors ligne et toute la progression s’effectuera à travers le gameplay. La possibilité d’acheter des cristaux en jeu sera disponible plus tard, une fois que nous aurons trouvé le bon équilibre », a expliqué Oskar Gabrielson, directeur général de DICE.

Fin temporaire des microtransactions sur Star Wars Battlefront II

La grogne des joueurs était montée de plusieurs crans après les premiers retours sur le système de microtransactions de Star Wars Battlefront II. Le site Star Wars Gaming avait calculé qu’il fallait en moyenne  dépenser 2100 dollars ou jouer 4528 heures pour avoir accès à l’intégralité du contenu du jeu. De son côté, Gamespot estimait à 200 dollars la valeur en crédits de Dark Vador. « Nous avons entendu les craintes concernant le risque potentiel de donner aux joueurs des avantages injustifiés. […] Cela n’a jamais été notre intention. Nous regrettons de ne pas avoir fait les choses correctement », s’excuse Gabrielson. EA et Dice tentent comme ils le peuvent d’enrayer le bad buzz qui entoure Battlefront II, alors que le jeu sort ce 17 novembre 2017. Mais il ne s’agit au final que d’une campagne de communication : le manque d’équilibrage en multijoueur et la décevante campagne solo qui ressortent des test demeurent.

D’après GamesBeat, la décision de supprimer les microtransactions du jeu a été prise après un échange téléphonique entre Robert Iger, président de Disney, et Andrew Wilson, président d’EA. La mauvaise publicité renvoyée aurait pu effrayer Disney, propriétaire de la licence Star Wars, alors que le film The Last Jedi sort dans quelques semaines (13 décembre 2017 en France). Au passage, le jeu s’évite des problèmes avec la justice belge, qui a lancé une enquête sur le système de loot boxes de Star Wars Battlefront II, qui aurait pu être interdit à la vente ou recevoir une forte amende s’il était requalifié en jeu de hasard.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Nintendo Switch : ce développeur installe Android sur la console

Ce développeur fou tente de transformer sa Nintendo Switch en tablette Android. Pour y parvenir, il exploite une faille découverte dans le SoC NVIDIA Tegra X1 de la console par un célèbre hacker. Explications.  Un développeur du nom de ByLaws travaille sur le portage d’Android sur…

Sony annonce la mort de la PS Vita

Sony a officialisé l’arrêt de la production de la PS Vita au Japon. La console portable n’a jamais réussi à trouver son public face à la concurrence acharnée des produits Nintendo (DS, 3DS, Switch) et malgré le bon accueil réservé…

Nintendo Switch : un casque VR disponible dès 2019

À de nombreuses reprises, Nintendo a fait part de ses doutes concernant le marché de la VR, mais la firme aurait visiblement changé d’avis. Les sites Nintendo World Report et GoNintendo nous apprennent que Big N est en train de travailler…