Stadia : les jeux de Google sont pleins de bugs et il n’y a personne pour les réparer

 

Stadia continue de poser quelques soucis à Google. Ses jeux sont remplis de bugs, et personne n’est capable de les réparer, à part les développeurs eux-mêmes. Le problème, c’est que la firme de Mountain View a licencié les programmeurs en question. Les éditeurs sont eux aussi dans le flou quant à la situation.

Journey to the Savage Planet
Crédits : Typhon Studio/Google Stadia

Google Stadia est dans la tourmente, et il va être difficile pour le service de s’en sortir. Outre les soucis techniques récurrents depuis son lancement, la firme aurait menti sur les performances des jeux, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Malgré tout, cette dernière a pour ambition de se faire une véritable place dans l’industrie, et a pour cela misé sur la création ses propres titres. Des studios ont ainsi été rachetés, dont notamment Typhon, à l’origine de Journey to the Savage Planet.

Le jeu fait malheureusement l’objet de nombreux bugs sur la plateforme de cloud gaming. En temps normal, un studio recevant des plaintes des joueurs s’empresserait de réparer ces derniers. Seulement voilà : Google a fermé ses deux studios de développement, dont Typhon. En d’autres termes, il n’y a personne pour rectifier le tir sur les problèmes techniques présents actuellement dans le jeu, ainsi que dans d’autres.

Les jeux buggés de Stadia sacrifiés par Google

Non seulement il n’y a aucun développeur chez Google pour réparer ces jeux, ceux-ci sont en plus stockés sur les serveurs de Stadia. Impossible donc pour les éditeurs, ou même les joueurs eux-mêmes de s’atteler à la tâche. 505 Games, éditeur de Journey to the Savage Planet, a ainsi répondu à un utilisateur se plaignant de bugs que la situation est pour le moment bloquée : « Nous sommes en train de travailler dessus. Malheureusement, il n’y a rien que l’on puisse faire de notre côté, puisque la totalité du code et des données du jeu appartiennent à Google ».

À lire également — Stadia Pro : Lara Croft, Enter the Gungeon… voici la liste des jeux offerts en février 2021

Pour l’heure, il semblerait donc qu’il n’y ait rien à faire pour régler la situation. Difficile de rejeter la faute sur les développeurs : tous les jeux comprennent des bugs à leur lancement, et ces derniers n’ont pas choisi d’être licenciés. En attendant, Google assure que l’on peut « continuer de jouer à tous les jeux sur Stadia et Stadia Pro » et que la firme va « ajouter de nouveaux titres tiers à la plateforme ». En effet, une centaine de jeux, dont FIFA 21, devraient faire leur arrivée en 2021.

Source : kotaku



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !