Société Générale : un pirate vend les données de la banque sur le dark web

 

La Société Générale est victime d'une faille de sécurité. Sur le dark web, un pirate informatique a mis en vente une brèche permettant d'accéder aux données internes de la banque française. Les experts en sécurité de la banque surveillent de près la vente. 

société générale données dark web

D'après une enquête réalisée par Damien Bancal, expert en sécurité informatique du blog Zataz, un pirate vient de mettre en vente un accès à deux banques sur le dark web. Le nom de la première banque n'a pas été divulgué par le hacker. D'après l'annonce, il s'agirait d'une importante infrastructure bancaire, qui “pèse des milliards de dollars”, basée au Canada.

La seconde banque concernée est la Société Générale, une des principales banques françaises. Le pirate prétend vendre une faille qui permet d'accéder aux données internes de la banque. En exploitant cette brèche, il serait possible de s'emparer des données administrateurs et employés.

Sur le même sujet : Les cartes d’identité de 3000 Français sont en vente sur le dark web

Un pirate aguerri vend un accès aux données de la Société Générale

Dans l'annonce, le pirate ne précise pas concrètement quels sites de la Société Générale sont accessibles grâce à la faille. De même, le hacker ne dit pas quelles sont les attaques qui peuvent être déployées avec la brèche. Quoi qu'il en soit, le pirate derrière la vente n'en est pas à son coup d'essai. D'après Zataz, l'individu est bien connu dans le milieu des cybercriminels. Il a déjà mis en vente une faille permettant d'accéder au groupe pharmaceutique Bayer, à un club de football britannique et au serveur d'une entreprise en Suède.

Pour l'heure, l'accès aux données internes n'a pas été encore vendu à un internaute. Craignant le pire, la Société Générale a demandé à son Computer Emergency Response Team (CERT), un centre d'alerte et de réaction face aux incidents liés à la cybersécurité, de mener l'enquête. Le pirate est étroitement surveillé par des experts.

Il n'est pas rare que des informations sensibles apparaissent sur des marchés noirs du dark web. Récemment, une base de données contenant les informations personnelles de 39 millions de Français a été mise en vente au plus offrant sur un marché noir.

Source : Zataz



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !