Snapdragon 810 : quelles améliorations attendre de la nouvelle version v2.1 ?

Avec l'arrivée prochaine du OnePlus 2 et du Sony Xperia Z3+ qui s'équiperont de la dernière version du processeur Snapdragon 810, il est temps de se poser les bonnes questions au sujet de la nouvelle mouture v2.1 du Soc de Qualcomm. Les problèmes de surchauffe ont-ils été résolus ? A en croire les premiers retours des utilisateurs japonais du dernier Sony, c'est loin d'être le cas, même si une mise à jour logicielle est déjà prévue pour résoudre le problème.

Snapdragon 810

Dans le but d'y voir plus clair, le site américain Anandtech a réalisé différents tests comparatifs entre la version 2 du Snapdragon 810, première révision du Soc destinée au grand public qu'on retrouve au cœur du HTC One M9 ou du LG G Flex 2 et la version 2.1 qu'on retrouve dans le Xiaomi Mi Note Pro, le Xperia Z3+ et prochainement dans le OnePlus 2.

Comme vous pourrez le constater, plusieurs modifications ont été opérées entre les deux versions. Toutefois, ça ne signifie pas pour autant que Qualcomm a reconnu le problème ou encore qu'il sera résolu. L'an dernier, le constructeur de puces avait également proposé deux moutures différentes du Snapdragon 801 donc une (AC) légèrement plus rapide, toutefois, la première version (AB) offrait déjà des performances tout à fait honorables.

Un gain de performances léger mais bien présent

Le premier changement remarqué entre la V2 et la V2.1 du Snapdragon 810 concerne le GPU dont la fréquence a été légèrement augmentée (de 5%) et qui passe de 600 à 630 MHz, de façon à réduire l'écart avec le GPU Mali T760MP8 (772-700 MHz) des Galaxy S6 et S6 Edge. On remarque également qu'il y a nettement moins de « throttling » du côté du cluster A57, même si le mécanisme réduit toujours la fréquence en cas de lourdes charges. C'est notamment ce qui se produit lorsque la température augmente trop, même si on observe quelques améliorations du côté de la version 2.1.

Sur les graphiques ci-dessous,vous pouvez observer les différences entre le HTC One M9 et le Xiaomi Mi Note Pro, au niveau de la gestion de la mémoire, avec en haut la représentation du test et en bas la différence exprimée en pourcentage. Comme vous pourrez l'observer, la version 2.1 qu'on retrouve dans la phablette de Xiaomi détient souvent l'avantage. La latence de la mémoire cache de premier niveau (L1) et de second niveau (L2) affiche une amélioration d'environ 15%, en revanche, la latence DRAM reste sensiblement la même.

Snapdragon 810 latence memoire

Snapragon 810 memoire

En termes de bande passante, on constate une amélioration d'environ 33% du côté de la mémoire principale et d'environ 38% si l'on tient compte de tous les segments.

Snapdragon 810 bande passante

Snapdragon 810 bande passante memoire

Du simple fait des améliorations apportées du côté de la mémoire, on peut considérer que la v2.1 du Soc de Qualcomm est une révision importante, mais passons maintenant au plus important, la gestion de la température.

Qu'en est-il des problèmes de surchauffe ?

Au cours des derniers mois, on a pu entendre parler à plusieurs reprises d'une version remaniée du processeur Snapdragon 810 qui viendrait résoudre les fameux problèmes de surchauffe. D'après Anandtech, il s'agit ni plus ni moins de cette version v2.1. Comme l'ont révélé ces premiers tests, le mécanisme de throttling des cœurs A57 est moins important qu'avec la version 2. Toutefois, comme l'ont prouvé les premiers retours du Xperia Z3+, les améliorations sont loin d'être aussi évidentes qu'on aurait pu l'espérer puisque Sony a lui même reconnu le problème de surchauffe de son Z3+ et proposera bientôt une mise à jour.

De son côté, OnePlus expliquait, hier, dans son dernier communiqué que la cadence du processeur embarqué par le OnePlus 2 serait bridée à 1,8 Ghz (au lieu de 1,98 Ghz) de façon à éviter tout problème de surchauffe. Espérons que la société chinoise dise vrai, même si le fait est que ça signifie aussi que le problème est toujours présent, sinon pourquoi réduire la fréquence du processeur ?

Il faut également tenir compte des différences de comportement d'un smartphone à un autre, du form factor de chaque appareil et des optimisations susceptibles d'être apportées par les constructeurs. Le Xperia Z3+ affiche seulement 6,9 mm d'épaisseur, ce qui ne favorise pas forcément le refroidissement.

Avant de pouvoir dresser un véritable état des lieux des problèmes de surchauffe et des améliorations proposées par cette version 2.1, il faudra bien sûr effectuer des tests plus approfondis. Les améliorations en termes de gestion thermique sont bien présentes mais nécessitent désormais d'être évaluées de façon à savoir si elles sont minimes ou conséquentes. En attendant, cette version 2.1 du Snapdragon 810 reste la solution octo 64 Bit de Qualcomm destinée aux flaghips jusqu'à l'arrivée du Snapdragon 820.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
amd ryzen
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

amd ryzen
Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…

Exynos 880
Exynos 880 : Samsung dévoile un processeur qui va démocratiser la 5G

L’Exynos 880 a été présenté par Samsung. Il s’agit d’un processeur milieu de gamme qui a la particularité d’être équipé d’une puce 5G. De quoi permettre à des constructeurs de proposer des smartphones compatibles à des prix abordables. La 5G…