Snapchat au tribunal pour avoir montré du “contenu extrêmement sexuel” aux enfants

Un jeune homme de 14 ans et sa mère ont posé une plainte à l'encontre de Snapchat aux Etats Unis. La raison ? Le réseau social dédié à la photo et la vidéo permettrait aux enfants d'être exposés, sans protection, à du “contenu extrêmement sexuel”.

Snapchat

Au cours de ces dernières années, les réseaux sociaux sont devenus centraux dans notre consommation de contenu sur le net. Alors que les moteurs de recherche étaient considérés comme la base d'opération sur internet, ceux-ci ont petit à petit pris le pas pour devenir les sites les plus visités au monde.

Facebook est devenu adopté par toutes les tranches d'âge, Twitter reste quelque peu sérieux, et la jeunesse semble avoir conquis Snapchat. Le réseau dédié à la photo et la vidéo, qui avait la réputation d'être le réseau “sexy” du fait de la temporalité de ses messages, se refait une image désormais avec de nouvelles fonctionnalités.

Ce qui n'a pas pour autant calmé la plateforme. Cet adolescent de 14 ans et sa mère ont donc porté plainte auprès de Snapchat, aux Etats Unis bien sûr, pour l'avoir exposé lui et de nombreux enfants à du “contenu extrêmement sexuel” sur la plateforme.

Ceux-ci mettent particulièrement en avant la section “Découverte” de l'application. Le garçon aurait été exposé à un article illustrant “23 images bien trop réelles si vous avez couché avec un pénis” avec des captures tirées des films Disney. Celui-ci illustre du point de vue féminin des situations sexy lors des préliminaires.

Or, l'application en elle-même n'est interdite qu'au moins de 12 ans et le réseau ne fait pas grand chose pour restreindre en âge certains contenus. Ils sont eux-mêmes conscients de l'aspect sexy de leur réseau, comme le montre leur dernière pub pour “Memories”.

Même si cette plainte peut être vue comme ridicule, elle a donc en soi une part de vérité : il devient impératif de pouvoir limiter l'accès à certains contenus par tranche d'âge pour éviter ce type d'accident.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

twitter fake news trump
Twitter : 73% de fake news en moins depuis l’exclusion de Donald Trump

Twitter s’est finalement résolu à bannir Donald Trump. Cette décision a eu un impact significatif sur la quantité de fausses informations qui polluent la plateforme. Depuis l’éviction du président sortant, le nombre de fake news partagées sur le réseau social a en effet baissé…

snapchat bannit trump
Snapchat bannit définitivement Donald Trump pour incitation à la violence

Snapchat a à son tour pris des mesures à l’encontre de Donald Trump. Le président américain a été définitivement interdit d’accès à son compte ce mercredi. La décision fait suite aux réactions similaires d’autres réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter…

twitch suspend compte donald trump
Twitter suspend indéfiniment le compte de Donald Trump

Twitter vient de suspendre “de façon permanente” le compte de Donald Trump. Craignant de nouvelles incitations à la violence, le réseau social a décidé de mettre ses menaces à exécution. Le président sortant s’est rapidement tourné vers le profil officiel…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…