Sites porno : un malware Android peut divulguer votre identité et vos habitudes

Les amateurs de sites porno sur smartphones pourraient très bientôt avoir la mauvaise surprise de voir leurs petits secrets inavouables révélés au monde entier. Selon la firme Wandera, regarder du porno sur un téléphone est en effet nettement plus risqué que sur un PC.

porno smartphone malware vie privée

D’après les spécialistes de Wandera, les systèmes d’exploitation mobiles, et tout particulièrement Android qui est l’OS mobile le plus utilisé par les fans de porno, ne sont pas aussi sécurisés que les OS d’ordinateur comme Windows. De nombreuses vulnérabilités peuvent être exploitées par les hackers.

Une étude menée par Wandera révèle que 40 des 50 sites pour adultes les plus fréquentés sont vulnérables aux malwares. Ainsi, un malware peut s’installer sur le smartphone et collecter des informations sur les habitudes de l’utilisateur, sur ses préférences en matière de contenu pornographique, mais aussi et surtout sur son identité personnelle afin d’utiliser ses informations pour faire chanter la victime. Ainsi, l’an dernier, les informations de plus de 800 000 utilisateurs du site pour adultes Brazzers ont été dévoilées.

Sites porno : les smartphones sont bien plus menacés par les malwares que les PC

Ce fléau menace un grand nombre de personnes. L’étude menée par Wandera sur 100 000 téléphones professionnels au Royaume-Uni et aux Etats-Unis révèle que, sur 10 000 personnes, 35 utilisent le smartphone fourni par leur employeur pour visiter des sites pornographiques.

À titre purement indicatif, l’étude révèle également que le vendredi est le jour où les utilisateurs regardent le plus de contenu pornographique, tandis que le lundi est le jour le moins populaire. Une statistique à ressortir durant vos réceptions mondaines.

Toutefois, les malwares ne sont pas la seule menace. Il est possible de savoir quels sites vous avez visité, même si vous avez effacé votre historique de navigation. Ainsi, récemment, deux experts en cybersécurité sont parvenus à exposer l’historique web intime de trois millions d’internautes allemands, notamment des politiciens.

En 2013, les analyses de Blue Coat ont révélé qu’environ 25% des infections de malwares sur smartphone sont liées à la pornographie. Les sites porno sont donc la principale menace pour les internautes. En seconde position, on retrouve les sites fallacieux conçus spécialement pour piéger les internautes et les pousser à télécharger des virus.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…