Signal retourne les outils de Facebook contre lui dans une pub Instagram

Signal s'attaque à Facebook. L'application de messagerie sécurisée, qui rogne les parts de marché de WhatsApp depuis plusieurs mois, a utilisé les outils publicitaires du réseau social à son avantage. Dans une pub Instagram, Signal a en effet décidé de révéler au grand jour la quantité de données personnelles absorbées par les services du géant californien. 

signal pub instagram

Signal, l'alternative ultra sécurisée à WhatsApp, est parvenu à s'imposer comme l'application numéro 1 de début 2021 grâce à son approche respectueuse de la vie privée. Contrairement à WhatsApp, Signal se contente de récupérer le numéro de téléphone lors de l'inscription et la date de l'installation. Grâce à ses atouts, l'application de messagerie instantanée, plébiscitée par Elon Musk et Edward Snowden, rameute tous les utilisateurs déçus de WhatsApp, et échaudé par le partage de données annoncé avec Facebook.

Dans une campagne publicitaire diffusée sur Instagram, Signal a tiré à boulets rouges sur la politique de collecte de données mises en place par Facebook. Dans plusieurs annonces visuellement simples, Signal met en évidence la quantité alarmante d'informations que le réseau social collecte sur un individu.

Signal déclare la guerre au ciblage publicitaire de Facebook

Concrètement, Signal a simplement exploité la plateforme de ciblage publicitaire d'Instagram pour mettre en ligne des annonces ultra ciblées. “Vous voyez cette publicité parce que vous êtes professeur, que vous vous appelé Léo (et que vous êtes célibataire). Cette annonce se base sur le fait que vous soyez localisé à Berlin. Et vous venez d'avoir un nouveau bébé. Et vous venez de déménager” déclare l'annonce.

Chaque publicité est calibrée au détail près en fonction de l'usagers, de ses goûts, sa profession, sa situation amoureuse ou sa position géographique. De facto, chaque annonce est unique. Autre exemple : “vous avez vu ette annonce parce que vous êtes un expert-comptable agréé dans une relation ouverte. Cette annonce a utilisé votre position pour voir que vous êtes à South Atlanta. Vous aimez les soins de la peau naturels et vous soutenez Cardi B depuis le premier jour”.

Sur le même sujet : Signal copie plusieurs fonctionnalités de WhatsApp pour séduire plus de monde

Signal affirme que Facebook a supprimé son compte publicitaire, le réseau social dément

“Nous avons créé une publicité ciblée en plusieurs variantes conçues pour vous montrer toutes les données personnelles que Facebook collecte à votre sujet” explique Signal dans un billet de blog. Selon la messagerie, Facebook n'a pas tardé à supprimer son compte publicitaire. “Être transparent sur la façon dont les publicités utilisent les données des utilisateurs est apparemment suffisant pour être banni” regrette Signal.

Interrogé par The Information, Facebook dément avoir supprimé le compte publicitaire de Signal : “C'est un coup monté de Signal, qui n'a même jamais essayé de diffuser ces publicités. Si Signal avait vraiment essayé de diffuser les publicités, deux d'entre elles auraient été rejetées car nos règles en la matière interdisent les publicités affirmant que vous souffrez d'un problème médical ou d'une orientation sexuelle spécifiques, comme Signal devrait le savoir. Mais, bien sûr, diffuser les annonces n'a jamais été leur objectif – il s'agissait de faire de la publicité”. Quoi qu'il en soit, le torchon brûle entre l'application de messagerie et la maison mère de WhatsApp.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !