SFR : encore des vendeurs mis à pied pour avoir insulté un client sur Periscope

Periscope est un peu l’application du dérapage, après les propos du joueur parisien Serge Aurier ou encore les employés de SFR qui détruisent le smartphone d’un client, voilà que de nouveau des vendeurs SFR insultent un client au travers d’une vidéo.

SFR est encore dans la tourmente à cause de deux de ses employés. Encore une fois à cause de Periscope. Cette fois le jeune homme et son ami « n’avaient visiblement pas compris que leur intervention vidéo était diffusée en direct » explique le Parisien.

Oui, mais voilà, comme pour l’histoire du client qui a vu son smartphone cassé par des vendeurs de l’opérateur au carré rouge, le mal est fait. Dans la vidéo, qui a été depuis retirée, on peut voir le jeune homme proférer des insultes envers un client, ce sont même des propos antisémites car on l’entend dire « connard de juif ».

Et comme si cela ne suffisait pas au même moment une jeune femme passe dans la rue, les deux individus se retournent et celui qui est en train de filmer dit qu’elle est « mi-pute, mi-soumise« , charmant n’est-ce pas ?

C’est la LICRA qui a interpelé SFR à ce propos sur Twitter, maison mère de Periscope. Bien évidemment l’opérateur explique qu’il  » se désolidarise absolument de ces propos » et que les auteurs ont été identifiés et mis à pied immédiatement. En plus de perdre leur travail, les deux jeunes hommes risquent 1 an de prison et 45 000 euros d’amende. Il faudra pour cela que SFR ou le client porte plainte.

Heureusement ces vidéos en direct, comme avec le concurrent à Periscope, Facebook Live, permettent aussi de passer des bons moments, par exemple avec cette mère de famille utilisant un casque Chewbaca.

 


Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR augmente encore la facture de certains abonnés RED

SFR a décidé d’augmenter la facture de certains abonnés RED. En échange de 10 Go de data supplémentaires, l’opérateur au carré rouge réclame 2€ de plus par mois. Pour refuser cette nouvelle option payante, il faut impérativement se rendre sur le site…