SFR : nouvelle vague de licenciements dans « un climat de terreur et de crainte »

La débâcle continue chez SFR. L’opérateur s’apprête à lancer une nouvelle vague de licenciements, comme il l’avait annoncé il y a quelques mois. Les syndicats s’inquiètent du « climat de terreur et de crainte » qui s’intensifie au sein de l’entreprise depuis le rachat par Altice.

sfr licenciements

Alors qu’il vient d’annoncer couvrir 93% de la population en 4G, SFR s’apprête à lancer une nouvelle vague de licenciements. Souvenez-vous, il y a quelques mois, le groupe Altice annonçait qu’un grand plan de licenciements serait mis en place afin d’optimiser encore les coûts. Patrick Drahi, patron d’Altice, s’était engagé lors du rachat de SFR à ne procéder à aucun licenciement durant trois ans.

Ces trois années se sont écoulées et l’on assiste désormais à un vrai dégraissage du mammouth. Début septembre 2017, Michel Paulin, directeur général de SFR est poussé vers la sortie. A la fin de ce même mois, c’est au tour du directeur de déploiement de la fibre d’être remercié. Mi-octobre, Jean-Pascal Van Overbeke, directeur exécutif grand public ne faisait plus partie du décor tout comme le patron de SFR Business, Henri Juin, à qui la direction de SFR reprochait des « comportements manageriaux controversés ».

Ces licenciements ne touchent pas que les grosses tête de l’opérateur au carré rouge. La première vague a également touché tous les étages de cet édifice vieillissant. Et le deuxième effet Kiss Cool inquiète les syndicats. La CFTC, CFE-CGC, CGT, UNSA et CFDT mettent en lumière une explosion des entretiens préalables chez SFR Distribution (structure détenant la plupart des boutiques SFR). Dans leur communiqué, ils pointent du doigt des motifs « futiles et subis » avec « des entretiens non formalisés ». Cela crée « un climat de terreur et de crainte » au sein de l’entreprise.

SFR : victime de l’effet Free Mobile ?

Assiste-t-on à ce que les opérateurs annonçaient lors de l’arrivée de Free Mobile ? Les conséquences de la guerre des prix touchent-elles SFR en plein coeur ? Sans doute. L’opérateur au carré rouge a eu beaucoup de mal à faire face à l’arrivée de Free Mobile et à ses prix agressifs.

Le rachat par Altice n’a pas arrangé les choses. Le truculent patron Patrick Drahi a une stratégie bien claire : réduire les coûts. Cela rime avec baisse des investissements, et réduction de la masse salariale. Durant les trois premières années, Drahi s’était engagé à ne pas licencier.

Ce sont donc les investissements qui ont d’abord été réduits. Les effets de cette stratégie se sont vite faits sentir. La qualité du réseau s’est rapidement dégradée, le déploiement de la fibre a énormément ralenti. Pourtant SFR continue de promettre de fibrer toute la France seul. De quoi en rendre certains sceptiques.

Cette baisse des investissements s’est également traduite par une fuite constante des clients depuis plusieurs trimestres, la faute à une qualité de service en baisse et un service client complètement dépassé. Mais Drahi a réussi à augmenter les prix en douceur et à améliorer la situation financière de l’entreprise. SFR perd des clients, mais ceux qui restent paient plus cher.

En 2017, Drahi n’est plus tenu à conserver sa masse salariale. Les trois ans sont passés. Altice prévoit 3000 départs, en plusieurs vagues. Finalement, le plan est suivi à la lettre. Nous étions prévenus, nous avons sans doute préféré ne pas y croire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR lance enfin la 4G+ à 1 Gbit/s

SFR annonce le lancement de la 4G+ à 1 Gbit/s, comme l’opérateur l’avait promis. Pour l’heure, ces débits ne sont accessibles qu’à Nantes, mais une dizaine d’agglomérations seront couvertes d’ici la fin de l’année. Cette « 5G avant la 5G » permet…

SFR accuse Free d’avoir retardé le développement des réseaux en France

SFR estime que l’arrivée de Free a retardé le déploiement des infrastructures réseau en France. Avec ses prix cassés, le trublion des télécoms aurait indirectement réduit les capacités d’investissement de tous les opérateurs français, notamment dans le domaine de la fibre optique. Un avis partagé…

SFR a gagné 205 000 abonnés au cours du premier trimestre 2019

SFR a séduit 205 000 nouveaux abonnés au cours du premier trimestre de l’année. L’opérateur au carré rouge doit surtout cette impressionnante croissance de son parc de clients à ses offres à prix cassé. Malgré des recrutements en hausse, SFR annonce…

SFR représente près de 50% des plaintes de clients en 2018

SFR est concerné par 47,6% des plaintes de clients en 2018, révèle le 15ème Observatoire des plaintes et insatisfactions dans le secteur des télécommunications de l’AFUTT. Sans surprise, l’opérateur au carré rouge s’impose une nouvelle fois comme le champion des plaintes…

SFR dépasse Free et redevient second sur le mobile

SFR a annoncé ses résultats pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’année 2018. L’opérateur réalise une incroyable performance avec le gain de 1,3 million d’abonnés internet fixe et mobile confondus. Il passe même devant Free Mobile en termes de…

SFR augmente encore le prix de ses forfaits mobiles

SFR a une nouvelle fois décidé d’augmenter le prix de certains de ses forfaits mobiles. Des abonnés ont été prévenus que leur facture allait s’alourdir de deux euros en l’échange de 30 Go de data supplémentaires par mois. L’opérateur a déjà…

SFR augmente encore la facture de certains abonnés RED

SFR a décidé d’augmenter la facture de certains abonnés RED. En échange de 10 Go de data supplémentaires, l’opérateur au carré rouge réclame 2€ de plus par mois. Pour refuser cette nouvelle option payante, il faut impérativement se rendre sur le site…

SFR pire opérateur ? Son PDG critique le rapport de l’Arcep

SFR est pointé du doigt dans un rapport de l’Arcep, qui l’a désigné comme le pire opérateur en termes de satisfaction client. Son PDG Alain Weill a contesté les résultats et la légitimité de l’Autorité devant le Sénat, critiquant notamment…