Samsung imagine un écran OLED élastique qui se colle sur la peau

 

Samsung veut aller plus loin dans le domaine des écrans pliables en imaginant un affichage étirable et collable sur la peau, comme un pansement. Pour l’instant, il ne s’agit là que d’un prototype, mais cette technologie pourrait se décliner à l’infini.

Samsung

Samsung mise énormément sur les affichages flexibles à l’avenir. Nous avons déjà des écrans pliables au sein de produits grand public, comme dans le Z Fold 2, mais ces dalles restent relativement « rigides » dans leur utilisation. Samsung veut aller plus loin avec des dalles élastiques.

Le Samsung Advanced Institute of Technology (SAIT) présente aujourd’hui une dalle d’un nouveau genre : l’écran OLED Skin. Il s’agit d’un affichage OLED élastique pouvant s’étirer jusqu’à 30 % sans aucune dégradation de l’image ou des performances. Cet écran peut ainsi s’étirer et se plier plus de 1000 fois tout en gardant toutes ses capacités.

A lire aussi – Samsung s’apprête à dévoiler un écran enroulable et un écran pliable en 3

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs de Samsung ont utilisé de l’élastomère, un polymère élastique en guise de surface, sans pour autant changer le procédé de fabrication des semi-conducteurs. Cela nous donne un écran qui reste certes très basique, mais qui promet beaucoup pour l’avenir. Rappelons que nous avons affaire à un prototype.

Samsung veut utiliser l'écran élastique à des fins médicales

Le premier usage imaginé pour ce type d’écran est une sorte de pansement. Accroché sur la peau, autour du poignet du porteur, cette dalle OLED skin permet d’afficher des informations simples comme son rythme cardiaque avec beaucoup plus de précision qu’une montre connectée classique. Samsung argue que ce type de produit permettrait de mesurer la santé d’un patient sur le long terme, puisque l’écran bien collé de le gênerait aucunement. De plus, un tel dispositif permet d'avoir directement les données sous les yeux sans passer par un affichage externe.

Samsung ne cache pas son ambition avec cette techno, évoquant une commercialisation dans le futur. Toutefois, elle n’en est qu’à ces prémisses et il faudra attendre un peu de temps pour la production en masse. A noter que la firme coréenne n’évoque pour le moment qu’une utilisation à des fins médicales. Il ne faudra donc pas espérer voir un affichage élastique sur un smartphone, du moins pas dans l’immédiat.

Source : Samsung



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !