Samsung s’excuse pour le scandale de corruption et le fiasco du Galaxy Note 7

Maj. le 12 novembre 2018 à 15 h 55 min

Samsung s’apprête à dévoiler les Galaxy S8 dans un climat assez tendu au sein de l’entreprise. Le constructeur a dû faire face en l’espace de quelques mois à deux affaires néfastes pour l’image de marque. D’abord le fiasco du Galaxy Note 7, et plus récemment un scandale de corruption touchant le vice-président de l’entreprise. Samsung s’est excusé publiquement pour ces deux affaires.

samsung corruption dissolution

Le Galaxy S8 sera présenté le 29 mars 2017, soit dans deux jours à l’heure où nous écrivons ces lignes. Avant l’annonce officielle, Samsung tente tant bien que mal de se débarrasser de ses casseroles. Vendredi, le porte-parole de la marque a rencontré les actionnaires lors d’une réunion annuelle à Séoul. Durant cette réunion, Kwon Oh-Hyun a présenté ses excuses aux actionnaires.

Samsung s’excuse mais fait marche arrière

Kwon Oh-Hyun s’est d’abord excusé pour le fiasco du Galaxy Note 7. Deux campagnes de rappel ont été nécessaires suite aux problèmes d’explosion du smartphone de la marque. Une enquête approfondie a démontré que la conception de la batterie était la source du problème.

Ce fiasco a coûté 6 milliards de dollars à Samsung Electronics en tout et pour tout. Kwon s’est donc excusé auprès des actionnaires pour cette perte financière. D’autant que le coréen a dû investir dans un nouveau procédé de contrôle de ses produits.

Kwon est également revenu sur le scandale de corruption dans lequel le vice-président de la firme est impliqué. Le futur héritier de l’empire Samsung, Lee, a en effet été arrêté pour un scandale de corruption sans précédent. Là encore, l’image de la marque en a pris un sacré coup. Les enquêtes ont démontré que Samsung n’y était pour rien et que Lee avait commis son crime de son plein gré, et en toute indépendance.

Samsung avait annoncé que le groupe serait dissout et que certaines branches de la marque allaient devenir indépendantes. L’objectif était d’éclater l’organigramme des haut dirigeants et de faire du tri afin d’éviter un autre fiasco. Mais il y a quelques jours, nous avons appris que cette dissolution n’aurait pas lieu. Samsung a beau s’excuser cette marche arrière risque de mal passer.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !