SAIP alerte attentats : l’application qui ne fonctionne jamais sera fermée ce vendredi 1er juin

 

L'application SAIP “alerte attentat” sera fermée vendredi 1er juin 2018 selon une information RTL. Le dispositif est très décrié depuis sa mise en place, d'autant qu'il n'est pas toujours parvenu jusqu'ici à prévenir ses usagers à temps lorsqu'effectivement des situations d'urgence ont éclaté, comme à Nice ou à Trèbes. Pour être plus efficace, le gouvernement aurait signé des partenariats avec Facebook, Twitter et Google, mais aussi France Télévisions, Radio France, la RATP et Vinci Autoroutes pour mieux relayer les alertes, et mise désormais sur l'envoi de SMS géolocalisés. 

saip alerte attentat

Depuis sa mise en place en 2016, on ne peut pas vraiment dire que l'expérience alerte attentat SAIP ait été un franc succès. L'application, uniquement disponible sur smartphone Android et iOS n'a été installée que sur 800 000 appareils, et se révèle plutôt inutile. A plusieurs reprises, elle n'a tout simplement pas fonctionné, ou alors a affiché un message quelques heures après les faits. Ainsi lors de l'attentat de Nice le 14 juillet 2016, l'application n'a affiché de message que deux heures après l'attentat meurtrier. Lors de l'attentat du Super U à Trèbes le 23 mars dernier, elle n'a jamais affiché le moindre message. Des bugs ont également été constatés lors de simples exercices. De quoi goûter toute la pertinence du rapport sénatorial qui étrillait déjà en août 2017 l'inefficacité de cette application.

SAIP vs Facebook, Google et Twitter : le gouvernement change son fusil d'épaule

Selon RTL, le gouvernement prépare depuis plusieurs mois son abandon, au profit de solutions qui, elles, ont fait leurs preuves. Facebook par exemple et son Safety Check qui s'est toujours correctement déclenché, et permet instantanément à ses proches de savoir que l'on est en sécurité. Un partenariat unique en son genre permettra d'informer la population dans une zone plus précise et touchera davantage de personnes, rapporte RTL. Le ministère de l'Intérieur activera vendredi 1er juin un compte @Beauveau_Alerte qui relaiera les messages d'urgence, et Twitter affichera un bandeau spécial en cas d'urgence.

Google mettra également en avant des contenus spécifiques en cas d'alerte. Outre ces partenariats avec des firmes américaines, le gouvernement renforcera sa collaboration avec Radio France, France Télévisions, la RATP et Vinci Autoroutes pour toucher encore plus de monde. Enfin la cellule de crise du ministère de l'Intérieur pourra envoyer des SMS géolocalisés dans les zones à risque pour atteindre les personnes qui n'ont pas de compte sur Facebook et Twitter et n'ont pas de smartphone. Pensez-vous que ce soit la bonne approche ? Fallait-il investir davantage dans l'application SAIP ? Partagez votre avis dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…

wifi 6
WiFi 6, WiFi 6E : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil. Mais à quoi correspond cette appellation exactement et à quoi correspond le WiFi 6E dont on parle également ? On vous propose d’en apprendre…