Renault vient de dévoiler Morphoz, un concept de voiture électrique modulaire dont la particularité est de pouvoir changer de capacité de batterie dès que nécessaire. Pour sortir du mode « ville » le conducteur doit faire remplacer sa batterie dans une station. Le véhicule gagne au passage quelques dizaines de centimètres de longueur.

Renault Morphoz
Renault Morphoz / Crédits : Renault

Renault vient de dévoiler un concept électrique étonnante. Morphoz adopte des lignes particulièrement futuristes, juste à la limite de se départir des lignes classiques des voitures pour aller vers quelque chose qui évoque plus un Cybertruck de Tesla, par exemple. Pourtant ce concept 100% électrique est bien plus que des lignes acérées.

Ce véhicule est en effet construit avec quelque chose de pour l’instant inédit dans les voitures électriques : un module de batteries facilement interchangeable. Le tout dans un véhicule dont la structure peut s’allonger ou se contracter en fonction du pack de batteries choisi. Lorsque le Morphoz embarque un pack de batteries « ville » de 40 kWh, le véhicule mesure 4,4 mètres de long et offre une autonomie de 401 km.

Vous prenez la route pour une plus longue distance ? Il vous suffit alors de vous rendre dans une sorte de station service imaginée par Renaul, dans laquelle des machines ajouteront le module de batteries supplémentaire par le dessous du véhicule. Pour accommoder cette capacité supplémentaire qui porte le total à 50 kWh (autonomie de 700 km), le Morphoz est alors conçu pour pouvoir s’allonger jusqu’à 4,8 m. Ce qui est out de même plus long qu’une BMW 3 series.

Néanmoins, plus de batteries = plus de confort dans le Morphoz : les passagers ont un peu plus d’espace pour les jambes, et le volume disponible dans la malle est également accru. Renault explique l’idée derrière son concept par une approche plus soutenable pour l’environnement. La production des batteries mobilise beaucoup de ressources selon le constructeur – et il n’est donc pas souhaitable de mettre de grosses batteries sur tous les véhicules électriques.

Des capacités relativement modestes suffisent généralement pour la ville. Le fait de pouvoir passer d’un mode « ville » à un mode route sur demande est ainsi une approche intéressante. Renault suggère que lorsque les batteries sont « stockées » elle pourraient être en réalité mobilisées pour stocker la surproduction d’énergie du réseau électrique. On ne sait pas encore si ce concept débouchera sur un véhicule commercialisé.

Lire également : Renault dévoile la Mégane 4 restylée et un modèle à moteur hybride E-Tech

Néanmoins, le Morphoz est basé sur un train électrique CMF-EV qui est commun aux marques Renault, Nissan, et Mitsubishi. On peut donc s’attendre à ce que cette idée de batteries interchangeables finisse tôt ou tard par déboucher sur un véhicule commercialisé.

Source : The Next Web



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Cdiscount lance un permis de conduire pas cher à 750 euros

Envie de passer le permis de conduire à moindre prix ? Cdiscount s’est associé à une startup lyonnaise pour proposer 20 heures de conduite + un forfait pour le code à seulement 750 euros – une économie importante sur le…

Voiture électrique : quelle est la durée de vie de la batterie ?

Les voitures électriques s’imposent de plus en plus dans le parc automobile français et international. Plus écologiques que les modèles thermiques, elles sont de plus en plus abordables et intéressent ainsi une nouvelle frange de la population. Mais quid de…