Redevance TV : Elisabeth Borne confirme la suppression de la taxe dès cet été

 

Lors de son discours de politique générale face aux députés à l'Assemblée nationale, la Première ministre Elisabeth Borne a confirmé sa volonté de supprimer la redevance télévisuelle dès cet été 2022.

redevance tv fin
Crédits : Pixabay

Cela fait des années que le gouvernement français mentionne la fin de la redevance télévisuelle. Déjà en 2018, la suppression de cette taxe qui pèse sur les ménages hexagonaux faisait partie des promesses du premier gouvernement Macron. Finalement, la redevance TV s'était maintenue et durant un temps, les députés ont émis différentes idées pour modifier la méthode de calcul.

Il était notamment question de la calculer sur la taille des familles, ou encore de la rendre proportionnelle aux revenus des ménages. La précédente ministre de la Culture Roselyne Bachelot avait même évoqué la possibilité de l'appliquer aux smartphones et aux ordinateurs, avant de se raviser.

Finalement, toutes ces idées ont terminé à la poubelle, et Emmanuel Macron a fait de la suppression de la redevance TV l'une de ses promesses de campagne pour briguer un second mandat à la tête de l'État en 2022. Après la victoire du président sortant, le gouvernement a fait savoir qu'il comptait bien entériner la suppression de la taxe dès l'été 2022.

Elisabeth Borne confirme la fin de la redevance TV dès cet été

Un mesure confirmée ce mercredi 6 juillet 2022 par la nouvelle Première ministre Elisabeth Borne lors de son discours de politique générale prononcée devant les députés à l'Assemblée nationale. “Nous devons cesser de penser qu'à chaque défi, la solution est une taxe alors pas de hausse d'impôt. Au total , nous avons baissé les impôts des Français de plus de 50 milliards pendant le précédent quinquennat. Dès cet été, nous tiendrons parole. La suppression de la redevance audiovisuelle pourra permettre de faire économiser 138 euros à plus de vingt millions de foyers”, a déclaré la cheffe du gouvernement.

Plus précisément, cette taxe concerne 26,7 millions de foyers, répartis en France et dans les DOM-TOM. Seuls les ménages ne possédant pas de poste de TV ou ceux sous conditions de revenus (pour les plus de 60 ans) en sont exonérés. Sans surprise, la suppression de la taxe va avoir un impact conséquent sur le budget de France Télévisions notamment, qui bénéficie de 66 % de l'enveloppe totale (soit une dotation de 2,481 milliards d'euros). Les pertes seront de taille également pour Radio France (16%), pour l'INA (2%), ou encore pour Arte (7%) et France Médias Monde (6%).



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !