Emmanuel Macron veut supprimer la redevance TV s’il est réélu

 

Alors que les présidentielles 2022 approchent à grands pas, Emmanuel Macron a déjà livré quelques-unes de ses promesses de campagne, et l’une d’entre elles concerne la redevance télé.

Crédits : Pixabay

Seulement quelques jours après avoir officialisé sa candidature à l’élection présidentielle 2022, le chef de l’État Emmanuel Macron a détaillé quelques-unes de ses premières propositions à l’occasion d’un échange avec des habitants de Poissy, dans les Yvelines. Sur le sujet du pouvoir d’achat des Français, le président propose de mettre fin à la redevance télé en cas de réélection.

Pour ceux qui ne le savent pas, la contribution à l’audiovisuel public est payable depuis 2009 par toute personne qui est imposée à la taxe d’habitation et qui détient un téléviseur. Des parlementaires avaient déposé un amendement proposant de faire payer la redevance télé à tous les foyers, même ceux qui n’ont pas de télévision, mais sans succès. Créée en 1933, elle représente aujourd’hui près de 80 % des ressources financières des médias publics tels que France Télévisions ou encore Radio France. Elle est actuellement fixée à 138 euros en métropole, et 88 euros dans les départements d’outre-mer.

À lire égalementRedevance TV universelle : et si tout le monde payait 150€ ?

Emmanuel Macron veut mettre fin à la redevance télé

On supprimera des impôts qui restent, la redevance télé en fait partie” , a annoncé Emmanuel Macron à l’occasion de son premier déplacement comme candidat. “C’est 127 euros environ en moyenne, c’est cohérent avec la suppression de la taxe d’habitation”. En 2020, la redevance télé a rapporté pas moins de 3,8 milliards d’euros, selon les chiffres officiels de la direction générale des finances publiques. Le ministère de la Culture estime qu’elle devrait représenter environ 3,7 milliards d’euros en 2021 et en 2022. Ce dernier avait d’ailleurs réfléchi à étendre cet impôt aux smartphones et ordinateurs.

Emmanuel Macron n’est pas le seul candidat qui souhaite supprimer cet impôt. Valérie Pécresse, Marine Le Pen ou encore Éric Zemmour proposent également de supprimer cette redevance qui sert à financer l’audiovisuel public s’ils sont élus. Cependant, certains d’entre eux proposent de privatiser une partie ou la totalité des médias publics.

En plus de supprimer la redevance télé, Emmanuel Macron a également annoncé son intention de tripler la “prime Macron”, qui permet notamment aux entreprises de verser jusqu’à 1000 euros sans charge ni impôt.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !