Redevance TV sur les smartphones et ordinateurs : la ministre de la Culture y réfléchit

 

Le cas de la redevance TV sur les smartphones et ordinateurs est évoqué depuis plusieurs années maintenant. Même si aucune mention à cette mesure n'a été faite dans le projet de loi des finances 2021, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a affirmé y réfléchir. 

smartphone redevance
Crédits : Pixabay

Depuis quelques jours, le projet de loi des finances pour 2021 est présenté au gouvernement. Certaines mesures font déjà polémiques, à l'instar de l'augmentation du plafond du malus automobile à 40 000 € l'année prochaine. Ou encore la nette diminution du bonus écologique dès 2021.

Hormis ces mesures dédiées à l'industrie automobile, le texte de loi évoque également le cas de la redevance TV. Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. Commençons par la bonne, le montant de cette taxe n'augmentera pas en 2021. Les Français en possession d'une TV devront toujours s'acquitter d'un impôt de 138 € en métropole et de 88 € dans les DOM-TOM. 

Quant à la mauvaise, il s'agit plutôt d'une interrogation : pourquoi la redevance TV est-elle d'actualité ? En 2018, le ministre de la Culture de l'époque Frank Riester avait affirmé que la redevance TV allait disparaître d'ici trois ans. Selon la dernière feuille de route fixée par le gouvernement, son montant doit d'ailleurs baisser d'un tiers, avant une suppression totale prévue en 2023. 

Les Français détiennent en moyenne 5,5 écrans par foyer

En d'autres termes, tout indique la mort imminente ou prochaine de la redevance TV. Pour autant, la question d'un éventuel élargissement de son périmètre aux smartphones et aux ordinateurs reste d'actualité. En effet, de plus en de plus de Français regardent la télévision sur leur smartphone ou sur leur ordinateur. Selon des statistiques du CSA relayées par le Parisien en 2019, les Français possèdent en moyenne 5,5 écrans (1,5 TV, 1,5 ordinateur, 1,5 smartphone, 0,6 tablette et 0,4 téléphone mobile).

Soit autant d'écrans qui ne rapportent pas d'argent au gouvernement et dont la taxation pourrait nettement augmenter le financement du service public, c'est-à-dire France Télévisions, Radio France, Arte, France 24, RFI, Monte Carlo, TV5 Monde et l'INA. Sur ce point, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot maintient le statu quo : “Nous sommes dans un travail de réflexion sur ce sujet”, a-t-elle déclaré dans les colonnes du journal Charente Libre.

Pas de réponse claire sur le sujet donc de la part de la ministre, qui ne semble pas prête à prendre position sur la question comme tous ses prédécesseurs. Pour rappel, le projet de loi des finances pour 2021 prévoit une enveloppe de 70 millions d'euros à l'audiovisuel public, pour compenser la chute des recettes publicitaires dans le secteur.

Source : Charente Libre



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
attestation couvre feu coronavirus
Attestation de déplacement couvre-feu : où télécharger la dérogation ?

Une attestation dérogatoire est mise en place pendant le couvre-feu en vigueur depuis le samedi 17 octobre 2020. Elle est obligatoire pour les déplacements en Île-de-France et dans huit autres métropoles pendant les heures de restriction, mais pas pour n’importe…