Recharger un véhicule électrique à une borne Ionity va coûter aussi cher qu’un plein d’essence

 

Ionity, le consortium de BMW, Volkswagen, Ford et Mercedes-Benz chargé du réseau de recharge des véhicules électriques, annonce un changement tarifaire qui va faire augmenter la facture des usagers presque au niveau des énergies fossiles. En lieu et place du prix forfaitaire, le coût d’une recharge sera fonction de la consommation. Le changement sera effectif au 31 janvier 2020.

borne ionity recharge voiture electrique

Charger sa voiture avec une borne du consortium Ionity va être beaucoup plus onéreux. En effet, le consortium, qui réunit BMW, Volkswagen, Ford et Mercedes-Benz, a annoncé un changement tarifaire qui entrera en vigueur le 31 janvier prochain. Jusqu’à cette date, une recharge est facturée 8 euros. Ce tarif forfaitaire, très avantageux et indifférent de la marque du véhicule se transforme en coût au kilowatt heure consommé.

Lire aussi : Borne de recharge pour voiture électrique : où trouver des stations en France ?

Le prix dépend du véhicule et du statut de son propriétaire : est-il titulaire ou non d’un abonnement à un opérateur de service en mobilité ? Pour ceux qui ne le sont pas, le tarif est de 79 centimes d’euro le kilowatt heure. Soit 47,40 euros pour recharger une batterie de 60 kWh et 79 euros pour recharger une batterie de 100 kWh. C’est dix fois plus cher que le précédent montant.

Ce sera toujours plus chers, même pour les plus privilégiés

Les abonnés à un opérateur de services en mobilité partenaire de Ionity bénéficieront d’un tarif privilégié. Les opérateurs de services sont Audi e-tron Chargin, Mercedes me Charge, BMW ChargeNow, Porsche Chargin Service, ou encore Volkswagen WeCharge. En clair, tous les abonnements proposés par les actionnaires d’Ionity. Logiquement, les services des marques du groupe Hyundai (incluant donc Kia) devraient être concernés, mais cela n’a pas été précisé officiellement.

Le prix payé par ces abonnés n’a pas non plus été précisé. Il dépendra certainement du niveau de service (et donc du prix de l’abonnement), voire même de la marque du véhicule. Et même s’il équivaut à la moitié du prix hors abonnement, il sera toujours plus cher que le montant payé aujourd’hui. Pour qu’un client ne soit pas pénalisé par le changement tarifaire, il faudrait que le prixdu kilowatt heure soit de 0,1 centime.

Lire aussi : Des batteries au graphène sont enfin prêtes à débarquer dans les smartphones

Pour justifier ce changement, Ionity explique que ce tarif offre une meilleure transparence et plus de justesse en fonction de la consommation de chaque usager. Ainsi, celui qui consomme plus paiera plus. Ce qui correspond aujourd’hui à la tarification des énergies pour les moteurs thermiques. Dommage, car le prix très bas de l’électricité était certainement une incitation à passer à cette motorisation et à dépasser les freins qui y sont liés : lenteur de la recharge, limite d’autonomie, location de la batterie, etc.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tesla model 3
Tesla abandonne la garantie de retour sous 7 jours

Tesla vient d’abandonner la garantie de retour sous 7 jours aux Etats-Unis. Il n’est donc plus possible de rapporter la voiture électrique après une semaine d’utilisation et d’obtenir un remboursement. En France, la politique du constructeur automobile n’a cependant pas encore…