WhatsApp veut mieux protéger ses utilisateurs, une faille de sécurité met en danger Internet, c’est le récap’

 

Enedis inverse deux compteurs Linky, seuls vos contacts peuvent désormais connaître la date de votre dernière connexion sur WhatsApp, une faille de sécurité met en danger les serveurs d’Apple, Amazon, Twitter, iCloud ou encore Steam, c’est le récap’ du jour.

WhatsApp
Crédits : Dimitri Karastelev / Unsplash

Il paie les factures d’électricité de ses voisins depuis trois ans

Chaque mois depuis trois ans, Johan reçoit des factures d’électricité extrêmement élevées. Après avoir analysé ses relevés de consommation, le jeune homme a rapidement compris que son compteur Linky avait été inversé avec celui de ses voisins par Enedis. Johan a donc pris contact avec la société en charge des compteurs, ainsi que son fournisseur d’électricité Total Energies afin de trouver une solution. Le jeune homme attend toujours que les responsables interviennent, tandis que la famille nombreuse de la porte à côté s’inquiète de devoir rembourser les factures qui leur étaient dues ces dernières années.

Lire : Linky – sa facture d’électricité explose depuis 3 ans, voici pourquoi

WhatsApp protège encore un peu plus ses utilisateurs

WhatsApp continue de se perfectionner et semble vouloir protéger davantage la vie privée de ses utilisateurs. En effet, l’application de messagerie instantanée vient de dévoiler sur Twitter que la date de la dernière connexion ne serait plus visible pour les inconnus. La dernière mise à jour configure désormais ce réglage par défaut sur « contacts » et non plus sur « tout le monde ».

Lire : WhatsApp va empêcher les inconnus de voir quand vous vous êtes connecté pour la dernière fois

La faille Log4Shell fait trembler tous les serveurs

Une faille de sécurité a été repérée dans l’utilitaire de journalisation Log4j, mettant en danger de nombreuses entreprises dans le monde. En effet, cette brèche pourrait permettre aux hackers d’avoir accès à de nombreuses données, mais également de propager des logiciels malveillants. Le vice-président renseignement chez Crowdstrike, Adam Meyers, a expliqué que tous les serveurs de firmes d’Apple, Amazon, Twitter ou encore Cloudfare étaient menacés. Des correctifs ont été déployés par la majorité des entreprises utilisant Log4j, mais les pirates informatiques continuent d’essayer d’exploiter la faille tant qu’ils le peuvent.

Lire : les serveurs Apple, Amazon, Twitter et Cloudflare sont touchés par la pire faille de l’histoire d’Internet

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !