Le contenu pornographique sur internet est omniprésent, au point qu’une « culture du porn » est désormais revendiquée sur les réseaux sociaux. Les Etats Unis, toujours très puritains, ont du mal à accepter ce fait. Et particulièrement Bill Chumley, élu de Caroline du Sud, qui propose que les constructeurs soient obligés d’installer un ransomware pour bloquer ce contenu automatiquement.

depute bloquer site porno

Internet a révolutionné notre vie en nous permettant de rester en contact facilement avec nos amis à travers le monde, et en facilitant incroyablement notre accès à la culture pour tous. Il peut être utilisé pour tout, comme faciliter nos démarches administratives…

Ou ne plus avoir à aller chez son marchand de journaux, la tête basse, pour récupérer un magazine à caractère pornographique. Car après tout, le réseau reste dominé par l’industrie pour adulte, qui est même souvent cible de nombreuses attaques pirates.

Et si le pirate était l’Etat ? Bill Chumley, élu de Caroline du Sud, semble vouloir exprimer le puritanisme américain au plus haut de sa forme puisqu’il propose la création d’une loi obligeant les constructeurs à installer un logiciel bloquant automatiquement l’accès aux sites pornographiques sur leurs machines.

Si ceux-ci voulaient se libérer de leur chaîne, ou même les consommateurs, il faudrait alors payer une amende de 20 dollars.

La pratique est bien connue, mais sous un autre nom qu’une simple loi. Par chez nous, et dans le milieu des pirates, on appelle ça tout simplement un ransomware, une pratique se répandant comme une traînée de poudre ces derniers temps.

A ceci près que celui-ci serait fourni par l’Etat et légal. A croire que rien n’arrête la bien-pensance dès lors qu’il s’agit de forcer les gens à rentrer dans un moule prédéterminé « pour leur bien ». On aura toutefois du mal à voir l’idée être mise au même rang que ces pirates réunissant des fonds pour les victimes syriennes ce qui se défend bien plus facilement.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OLED : vos cheveux peuvent être recyclés en écrans dernier cri

Des scientifiques australiens ont trouvé une nouvelle méthode pour fabriquer des écrans OLED flexibles : utiliser des cheveux humains. Cette manière de faire peu conventionnelle permet de puiser dans une ressource jusque-là inexploitée. A un cheveu de révolutionner l’industrie. Des scientifiques…

Cette clé USB ne protège pas de la 5G, c’est une arnaque

La 5GbioShield est une clé USB censée protéger l’utilisateur des ondes 5G. Derrière cette affirmation farfelue se cache en réalité une arnaque bien montée par une société britannique. Vendue 315 euros, c’est en réalité un produit à 5 euros. Non,…