Qu’est-ce que Teorem, le smartphone secret-défense conservé par Benalla ?

Maj. le 17 janvier 2019 à 14 h 08 min

Teorem est un smartphone secret défense destiné au président de la République française, aux ministres et à certains militaires. Dans le cadre de ses fonctions, Alexandre Benalla s’est vu remettre un exemplaire du téléphone chiffré. Pendant plus de 6 mois après avoir été remercié par l’Elysée, il a conservé son Teorem illégalement. 

teorem thales benalla

D’après les informations obtenues par le Canard Enchaîné, Alexandre Benalla a conservé son smartphone chiffré jusqu’au 11 janvier 2019. Apparement, le chef de cabinet d’Emmanuel Macron aurait oublié de réclamer Teorem à l’ancien chargé de mission. Pour rappel, Alexandre Benalla été démis de ses fonctions à l’Elysée après sa mise en examen pour « violence volontaire » sur manifestants le 1er mai 2018.

Teorem, le smartphone gardé par Alexandre Benalla, sert à chiffrer les appels classés défense

Conçu en partenariat avec Thales, une firme française spécialisée dans l’aérospatiale, la défense, la sécurité, et la Direction générale de l’armement (DGA), Teorem est un smartphone à clapet équipé d’un clavier physique. Il permet surtout aux proches du président, aux ministres du gouvernement, à des militaires, et à des chargés de mission de passer des appels importants en toute sécurité. Le niveau de sécurité du Teorem est « secret défense », assure Thales sur son site web. Il s’agit du niveau de sécurité le plus élevé en France. Le coût de ce smartphone est estimé à 2500€.

Privé d’applications ou d’un répertoire téléphonique, le terminal classe chaque appel reçu sur un niveau de confidentialité différent : non protégé, confidentiel défense, ou secret défense. Pour ça, Teorem utilise le numéro d’appel. A cause de ses précautions, le temps de connexion du smartphone est particulièrement long. D’après le rapport annuel de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), 3 325 Teorem étaient utilisés en France en 2017. Peu pratiques, les Teorem sont de moins en moins utilisés au quotidien. « Le téléphone ultrasécurisé Teorem était bien il y a dix ans, mais il est compliqué à utiliser. Nous voulons revenir à des objets d’usage quotidien » explique Guillaume Poupard, le directeur de l’ANSSI au Monde.

Alexandra Benalla risque trois ans de prison et 45.000 euros d’amende pour avoir gardé Teorem

Pour avoir conservé illégalement son Teorem depuis son renvoi, Alexandre Benalla risque une peine allant jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende, rapporte le Canard Enchaîné. Aux dires de l’Elysée, l’ex-chargé de mission n’a pas utilisé le Teorem depuis le 1er juillet. Dans les faits, Benalla n’était de toute façon pas en mesure d’en faire quoi que ce soit, souligne le Monde. Le téléphone se limite en effet aux appels. Bref, Benalla n’a pas pu intercepter des informations classées secret-défense grâce au Teorem.

De son côté, Emmanuel Macron utilise un total de 3 smartphones : un Teorem, comme celui conservé par Benalla, un iPhone personnel, et un Samsung Galaxy S, conçu en partenariat avec Orange Cyberdéfense et Ercom. Plus moderne que Teorem, le terminal intègre la solution de sécurité CryptoSmart. Cette solution permet de transformer un smartphone lambda, que l’on peut trouver sur le marché, en terminal ultra sécurisé. Le président peut ainsi se servir comme d’un smartphone dernier cri sans craindre pour la sécurité nationale. Quant à lui, le Teorem est chiffré dès les premières étapes de sa conception. Que pensez-vous de cette affaire ?

teorem thales
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les fondateurs de Google quittent Alphabet, une page se tourne

Les fondateurs de Google Larry Page et Sergey Brin quittent la direction du groupe Alphabet. Les deux hommes ont décidé de léguer cette responsabilité à Sundar Pinchai, actuel président de Google. Il a désormais la lourde tâche de tenir les…