PS5 : Sony pourrait rendre les accessoires PS3 et PSP compatibles, mais rien n’est joué

 

Contre toute attente, Sony chercherait un moyen d’émuler les accessoires rétro de sa PS3 et de sa PSP sur ses dernières consoles. C’est en tout cas ce que semble indiquer un récent brevet qui décrit un système rendant compatible la PS Eye, le PS Move ou encore la Dualshock 3. Pour autant, mieux vaut ne pas crier victoire trop vite.

sony ps5 pro ukraine
Crédits : Unsplash

Si l’industrie du jeu vidéo ne semble pas particulièrement encline à préserver son histoire, Sony fait partie des constructeurs les plus virulents à ce sujet. En effet, il est de notoriété commune que ce dernier ne tient pas à maintenir en vie ses anciennes consoles, comme le prouve le meurtre à petit feu de la PS3 et de la PS Vita. C’est donc avec une certaine surprise que nous avons découvert le dernier brevet déposé par la firme japonaise.

Intitulé « Systèmes et méthodes pour convertir un ancien code en un code actualisé », le document semble indiquer que Sony cherche un moyen de rendre compatibles les accessoires des anciennes PlayStation avec ses modèles plus récents, soit, en théorie, la PS5. Un schéma en particulier nous met la puce à l’oreille. Dessus, on observe plusieurs accessoires rétro autour d’un système qui, on l’imagine, permettrait leur utilisation sur la dernière console de Sony.

Sur le même sujet : La PS5 dépasse les 20 millions d’unités vendues, Sony va accélérer la production

sony brevet accessoires retro
Crédits : Sony

Des accessoires PS3 compatibles avec la PS5, vraiment ?

Parmi cette foule d’accessoires, on retrouve notamment la Dualshock 3, manette mythique de la PS3, ainsi que du matériel divers comme le PS Eye, le PS Move, la PS Mouse et même la PSP Go. À première vue, tout cela semble donc plutôt réjouissant. Alors que des rumeurs de rétrocompatibilité des jeux PS3 et avec la PS5 se font de plus en plus nombreuses, Sony pourrait ajouter la cerise sur le gâteau en permettant aux joueurs d’utiliser leurs accessoires d’époque.

Ceci étant dit, mieux vaut ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Pour commencer, le brevet ne mentionne à aucun moment la PS5. Au contraire, tout laisse plutôt croire à un système s’adressant aux abonnés PlayStation Plus, qui donne en effet accès à un tout un catalogue de jeux rétro – notamment PS3 — dans sa formule Premium. Par ailleurs, le brevet contient également un schéma représentant le système de cloud gaming du constructeur.

Difficile donc de dire quels sont les plans réels de Sony en la matière, ou même si ce brevet mènera bel et bien à quelque chose. Connaissant le relatif désintérêt du constructeur pour la préservation des jeux rétro, nous aurions plutôt tendance à appeler à la prudence. Mais qui sait, les appels à répétition des joueurs pourraient finalement porter leur fruit.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !