PS3 : Sony supprime de ses serveurs les mises à jour de plus de quarante jeux

 

Plusieurs propriétaires d’une PlayStation 3 affirment que les mises à jour de certains jeux ne sont plus accessibles. Cette suppression semble être liée à la fermeture annoncée des versions PSP, PSVita et PS3 du PlayStation Store. Cependant, Sony n’a pas prévenu les joueurs d’une suppression préalable des correctifs et des mises à jour.

sony playstation 3 mise à jour jeux supprimee

Imaginez cette situation. Vous êtes l’heureux possesseur d’une PlayStation 3. Malgré tous les atours proposés par la PlayStation 4 et compte tenu de l’indisponibilité de la PlayStation 5, vous jouez toujours sur cette bonne vieille PS3. Il faut dire que la ludothèque de cette console est extrêmement riche et reste, même vis-à-vis des standards actuels, très qualitative. Yakuza 5. Dark Soul’s 2. GTA 5. Ni no Kuni. Etc.

Lire aussi – The Last Of Us : un remake du premier opus en préparation sur PS5 ?

Vous avez certainement également remarqué que les jeux bénéficient souvent de mises à jour. Les productions sont devenues très complexes. Et les studios ont à coeur d’améliorer l’expérience. Comme sur PC. Nous ne parlons pas ici de DLC ou d’extensions, mais bien de correction de bugs. Ces corrections sont téléchargeables directement depuis l’interface de la PlayStation. Or, il semble que Sony ait déjà commencé à faire le ménage parmi ces fichiers.

Une liste de plus en longue de jeux dont les mises à jour sont supprimées

En effet, selon plusieurs utilisateurs du forum de ResetEra, les correctifs de certains jeux sur PlayStation 3 ne sont plus accessibles en ligne. Cela veut dire que, si vous supprimez puis réinstallez le jeu sur votre console, vous ne pourrez pas appliquer la mise à jour. Ce qui pose non seulement un problème dans le gameplay, mais également une possible incompatibilité avec votre sauvegarde.

Il n’est pas encore possible de confirmer si cette suppression est temporaire, ou si elle est définitive. Certains joueurs rapportent avoir entamé une liste provisoire de jeux dont les mises à jour et correctifs ne sont plus accessibles. Vous y retrouvez Gran Turismo 5, Dungeon Siege III, Dante’s Inferno, 007 Legends, Lego Star Wars The Complete Saga, Soul Calibur IV, Payday 2, Marvel Ultimate Alliance 2, Hitman Absolution, Battlefield 4, etc. Cette liste s’allonge évidemment tous les jours. Retrouvez la liste complète en suivant la source.

Un avant-goût de la suppression du PlayStation Store de la PS3

Si elle n’est que temporaire, cette suppression ne pose pas vraiment de problème. Les joueurs devront prendre leur mal en patience avant de pouvoir jouer à un jeu « propre ». Si elle est définitive, l’inaccessibilité de ces mises à jour pose évidemment un gros problème : le suivi des joueurs n’est pas assuré, alors que ces derniers ont payé le jeu. Dans l’absolu, même s’ils décident de ne pas acheter de contenus supplémentaires sous forme de DLC, ils conservent le droit de pouvoir jouer à leurs jeux avec la meilleure expérience possible.

Évidemment, nous ne pouvons nous empêcher de penser que cette suppression est liée à la fermeture programmée des versions PSP, PS3 et PSVita du PlayStation Store. Nous avons d’ores et déjà publié des articles à ce propos. Vous connaissez la date de cette fermeture : le 2 juillet 2021 (sauf pour la PS Vita qui profite d’un délai de deux mois supplémentaires). Et vous connaissez également la liste des 138 jeux qui disparaitront définitivement. Ces jeux n’ont pas été portés sur PlayStation 4 et ne profitent d’aucune rétrocompatibilité.

Quel avenir pour le respect des droits du consommateur dans l'ère du jeu dématérialisé ?

La PlayStation 3 est la première console de Sony dont les jeux peuvent être patchés et dont les contenus sont téléchargeables sur une boutique en ligne. Son abandon progressif pose donc de vrais problèmes quant au maintien des services associés et quant au service client à apporter. Des problèmes qui sont soulevés ici parce que cela concerne des millions de joueurs (87 millions de consoles vendues en 11 ans) et qui deviendront de plus en plus courants à mesure que le jeu vidéo continue de se dématérialiser

En effet, même si le support du jeu est virtuel, l'acquisition du jeu est elle bien réelle. Elle est régie par le droit de la consommation. Un droit qui protège le consommateur (qui n'est plus considéré ici comme un joueur, mais comme un client). Nous ne savons pas si la suppression des mises à jour des jeux répond entièrement à ce droit. Nous savons en revanche que certains gestionnaires de plate-forme ont dû revenir sur certaines décisions parce qu'elles allaient à l'encontre du droit de la consommation. Steam a notamment été forcé de permettre aux joueurs de pouvoir revendre leurs jeux virtuels. Il ne serait pas impossible que ces lois obligent Sony à maintenir en ligne les mises à jour des jeux, même si les boutiques sont fermées. Affaire à suivre.

Source : ResetEra



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !