Prof braquée à Créteil : le gouvernement demande aux lycées d’interdire le smartphone

Une prof a été braquée par un lycéen muni d’une arme factice à Créteil. Une scène qui a été filmée et que le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer met en partie sur le dos des réseaux sociaux. L’occasion de lancer un appel aux lycées et de leur rappeler que depuis la loi sur l’interdiction du smartphone à l’école, ils peuvent en interdire l’utilisation en leur sein.

selfie lycée
Crédit : Pixabay

Vous n’êtes sans doute pas passé à côté : jeudi 18 octobre 2018, un jeune homme âgé de 15 ans a braqué l’une de ses professeures avec une arme factice au lycée Edouard-Branly de Créteil, exigeant qu’elle le note « présent » au cours. La scène a été filmée avec un smartphone et s’est vite répandue sur les réseaux sociaux.

Braquage dans un lycée à Créteil : Jean-Michel Blanquer tient les réseaux sociaux et les smartphones comme responsables

Cet épisode pourrait bien avoir des conséquences sur la présence et l’utilisation des smartphones au lycée. Interrogé par Le Parisien, le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer s’en est pris à nos appareil mobiles dans cette affaire. « A Créteil, on peut se demander si les faits n’ont pas été accomplis pour être filmés et diffusés », estime-t-il, relançant alors le débat sur l’interdiction du smartphone à l’école, qui a du mal à être appliquée depuis la rentrée 2018.

« Cet événement montre à quel point nous avons eu raison de systématiser l’interdiction du téléphone à l’école et au collège », explique le ministre. « Notre loi ouvre aussi la possibilité aux lycées d’interdire le portable. Cela n’était pas possible avant. J’encourage ainsi vivement les lycées qui sont confrontés à des faits anormaux à user de ce nouveau droit », fait-il savoir.

Pour rappel, les smartphones sont désormais interdits à l’école et au collège, dans l’enceinte des établissements. Pour les lycées, le gouvernement a laissé plus de liberté, les mobiles étant considérés comme un problème moins important étant donné que les enfants sont plus matures à cet âge. Mais avec la nouvelle réglementation, les lycées ont tout de même la possibilité de limiter l’utilisation des smartphones en leur sein via leur règlement intérieur, d’où l’appel de Jean-Michel Blanquer, qui n’envisage par contre a priori pas d’étendre l’interdiction totale des smartphones aux lycées.

Il en profite par contre pour adresser un pique aux « réseaux sociaux, [qui] amplifient la tentation d’imiter les choses vues à la télévision ou sur Internet ». Un reproche souvent adressé aux jeux vidéo, qui pourraient être contrôlés par le CSA dans le futur, tout comme le web. Selon le ministre, ces outils « encouragent des élèves qui se croient malins d’organiser des faits avec pour motivation de les diffuser ». Et de votre côté, qu’en pensez-vous ? L’interdiction des smartphones peuvent-ils limiter ce type d’incidents en milieu scolaire ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !