Prise en main Samsung Galaxy Z Flip 3 : le smartphone pliable se refait une beauté

 

Après des mois de rumeurs (vraies pour la plupart), Samsung vient finalement d'officialiser son nouveau smartphone pliant : le Galaxy Z Flip 3. Nous avons pu prendre en main l'appareil et vous livrons nos premières impressions, en attendant bien sûr un test complet.

Samsung Galaxy Z Flip3
Photo de samsung-galaxy-z-flip-3

Samsung Galaxy Z Flip 3

Du 27 août au 31 octobre 2021, Jusqu’à 150€ remboursés sur un ou plusieurs accessoires éligibles...

Meilleurs prix

  • Auchan 1 059.00 € Voir Auchan
  • Boulanger 1 059.00 € Voir Boulanger
  • Fnac 1 059.00 € Voir Fnac
  • Amazon 1 059.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 22/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Ne cherchez pas plus loin : si Samsung a sorti en 2020 un premier Galaxy Z Flip, puis une déclinaison 5G de ce même smartphone, il n'y a jamais eu de Galaxy Z Flip 2. Le constructeur sud-coréen est passé directement au Z Flip 3 pour se caler sur la numérotation de son autre smartphone pliable, le Galaxy Z Fold 3. Et comme les deux appareils sortent en même temps, il était plus simple et logique que Samsung leur attribue le même numéro de version.

Si le Z Flip premier du nom nous avait réellement séduits, ce smartphone sous Android faisait preuve malgré tout de quelques défauts gênants. La petite taille de son écran extérieur rendait difficile la consultation des messages. En outre, Samsung n'avait prévu aucune réelle étanchéité pour son smartphone, tandis que son prix élevé en faisait l'un des appareils les plus chers du marché, le plaçant devant les modèles pourtant haut de gamme de la marque ou de ceux des concurrents. Bref, le Z Flip était innovant et avait un énorme potentiel, mais il souffrait d'inconvénients de taille.

Samsung Galaxy Z Flip3

Mais Samsung n'a pas dit son dernier mot sur le marché du pliable et continue à faire évoluer sa gamme. Ainsi débarque le Galaxy Z Flip 3, un smartphone qui reprend quasiment tous les atouts du précédent modèle. La bonne nouvelle, c'est que presque tous les défauts qu'on l'avait pu émettre à l'égard du premier modèle ont été gommés. Le smartphone profite d'une certification IP X8 et dispose désormais d'un “véritable” écran tactile en façade. Mais surtout, son prix a été largement revu à la baisse. Et au passage, Samsung en a profité pour rajeunir le SoC de l'appareil et lui offrir le processeur le plus puissant du moment, un Snapdragon 888. Quant à la mauvaise nouvelle, eh bien… Il n'y en a pas ! Du moins, pas pour le moment.

Nous avons eu l'occasion de prendre en main le smartphone au cours d'une session organisée par Samsung dans son siège situé près de Paris. Bien sûr, il n'y a pas de quoi vous offrir un test complet du Galaxy Z Flip 3. Mais rassurez-vous, il arrive très très prochainement. Voici donc nos premières impressions concernant le Galaxy Z Flip 3, qui a finalement tous les atouts en main pour devenir l'un des meilleurs smartphones Android de l'année.

Samsung Galaxy Z Flip3

Un petit écran que l'on peut enfin consulter sans saigner des yeux

Au premier regard, le design de l'appareil a très légèrement changé, sans pour autant marquer une rupture fondamentale par rapport à la première version. Le Z Flip 3 se présente toujours sous la forme d'un petit smartphone aux formes bien carrées et s'ouvre comme un poudrier. S'il évoque par son système d'ouverture les anciens téléphones à clapet des années 2000, la comparaison s'arrête là. Le Z Flip 3 est un véritable concentré de technologie qui devrait ravir celles et ceux en quête d'un smartphone hyper compact, c'est-à-dire qui tient dans une petite poche de pantalon, ou qui trouvera toujours une petite place dans un sac pourtant bien garni.

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, l'espace entre les deux parties du smartphone est bel et bien présent. C'était déjà le cas sur la précédente version. Le constructeur annonce également une résistance accrue de l'écran de l'ordre de 80% par rapport à la génération précédente. Mais si vous êtes amené à le transporter régulièrement avec d'autres objets, il peut être préférable de l'insérer dans une petite pochette de protection, afin d'éviter qu'un autre objet vienne se loger entre les deux parties de l'écran. Pour le reste, c'est esthétiquement un sans-faute : le smartphone est hyper léger, ses bords arrondis lui confèrent une très bonne prise en main, et son ouverture peut aisément s'effectuer d'une seule main.

Samsung Galaxy Z Flip3

En façade (quand le téléphone est encore plié), dès les premières secondes, impossible de ne pas remarquer cette large bande noire qui recouvre l'avant du smartphone. C'est l'écran qui permet de consulter et de contrôler l'appareil quand celui-ci est refermé. Cet écran s'annonce 4 fois plus grand que sur la génération précédente, puisqu'il fait désormais 1,9″ et offre une définition de 260 x 512 pixels en 302 ppp (contre 1,1″ pour le premier Z Flip).

Grâce à cet écran, on peut prendre connaissance de toutes ses notifications d'un seul coup d'oeil, de payer avec Samsung Pay, ou encore de contrôler la lecture musicale à l'aide de Spotify (nous n'avons pas pu tester cette option à l'aide d'autres services comme Deezer lors de notre prise en main, on vous en dit davantage dès que possible). Ce ne sont que quelques exemples d'utilisation, mais cette augmentation de surface change considérablement la donne. Cette fois, l'écran externe sert vraiment à quelque chose.

Samsung Galaxy Z Flip3

Un téléphone pliant qui en a du répondant

Le Z Flip 3 est un smartphone qui en a sous le coude. Est-il résistant pour autant ? Samsung assure que l'appareil peut s'ouvrir et se fermer plus de 200 000 fois sans montrer le moindre signe de faiblesse. Mais parmi les nouveautés face à l'ancienne génération, on trouve surtout une certification IP X8. En clair, l'appareil est capable de résister à une immersion à 1,50 mètre pendant 30 minutes. Une première pour un smartphone pliable.

Samsung Galaxy Z Flip3

Une fois le smartphone totalement ouvert, la “pliure” de l'écran est quasi invisible. En revanche, elle se sent au toucher, un peu comme s'il y a une toute petite “bosse” sur la route. Votre véhicule (votre doigt en l'occurrence) roulera sans problème, mais vous sentirez une légère différence lorsque vous passerez dessus. À l'usage, tout comme sur le 1er Z Flip, cela n'a absolument rien de gênant et ne dérangera que les plus capricieux. En réalité, lorsqu'on est face à l'écran et que l'on consulte une page Web, que l'on étudie un document, que l'on regarde des photos ou des vidéos, on ne la remarque absolument pas.

L'appareil profite d'un écran principal de 6,7″ en FHD+ (2640 x 1080 pixels / 425 ppp). Et contrairement au Z Flip premier du nom, il bénéficie cette fois d'un taux de rafraîchissement en 120 Hz, ce qui lui assure une excellente fluidité de défilement, que ce soit sur le Web ou dans les jeux vidéo qui prennent en charge cette technologie. Reste à savoir si le 120 Hz n'est pas trop énergivore dans le cas présent. Certes, Samsung commence à maîtriser la technologie “adaptative”, qui consiste à changer à la volée le taux de rafraîchissement en fonction de l'application en cours d'exécution. Mais l'autonomie des Galaxy S21, qui profitent eux aussi d'un rafraîchissement en 120 Hz, n'égale pas encore celles d'un concurrent comme le Xiaomi Mi 11.

Samsung Galaxy Z Flip3

Quid des performances du Z Flip 3 ?

En termes de puissance, même si nous n'avons pas pu bencher l'appareil lors de notre prise en main, on sait déjà à quoi s'attendre de la part du SoC du Z Flip 3. Et pour cause, puisque le processeur en question, on le connaît bien : il s'agit d'un Snapdragon 888, lequel est accompagné de 8 Go de RAM. Nous devrions en toute logique profiter de performances identiques à celles d'un Mi 11 de Xiaomi et assez proches à celles d'un Find X3 Pro d'Oppo qui possède le même processeur, mais dispose quant à lui de 12 Go de RAM.

Samsung Galaxy Z Flip3

Autant dire que le Z Flip 3 devrait offrir le haut du panier en termes de puissance. Concernant la gestion de l'autonomie, cela n'a jamais été le fort de Samsung, comme évoqué plus haut. On y retrouve la même capacité que sur le Z Flip de première génération, lequel ne brillait déjà pas en matière de longévité (comptez un peu plus d'une journée sans trop forcer sur l'utilisation du smartphone).

Côté connexion, l'appareil est compatible avec la norme 5G. Enfin, et tout comme sur le modèle précédent, si l'appareil dispose d'un emplacement permettant d'accueillir une carte SIM physique, il est également compatible avec la norme eSIM.

Samsung Galaxy Z Flip3

Partie photo

À l'arrière de l'appareil (une fois ouvert), on profite d'un double module photo : un capteur principal de 12 MP (ouverture f/ 1,8), et un ultra-grand-angle de 12 MP également (ouverture f/ 2,2). Une configuration très proche de celle du Z Flip de 2020. Nous avons pu effectuer rapidement quelques clichés lors de notre prise en main. Impossible de vous les dévoiler, puisque le transfert de photos et de données n'était pas permis pendant la séance. En revanche, nous pouvons vous dire que le résultat est semblable à l'ancienne génération : des clichés en pleine luminosité qui sont très corrects, mais qui perdent beaucoup de détails dès lors qu'on se retrouve dans la pénombre.

Samsung Galaxy Z Flip3

En façade, l'écran est pourvu d'un petit poinçon dans lequel est logé le capteur à selfie de 10 MP (ouverture f/ 2,4). Là encore, rien ne change. Mais la présence de ce module photo constitue un point essentiel de ce smartphone : il est tout bonnement parfait pour les séances de visioconférence, les seflies, etc. Plus besoin de posséder un petit trépied sur lequel il faut poser le smartphone, puisqu'il suffit de le poser sur une table et de le plier à moitié pour que le Z Flip 3 se transforme en petite caméra portative. Même si on ne s'attend pas à des prouesses en matière de qualité de prise de vue, il y a de quoi être séduit par cet usage.

En conclusion, on a aimé le Z Flip 3 ou pas ?

Pour le moment, nos premières impressions sont très positives à l'égard du Z Flip 3. D'autant que nous n’avons pas encore abordé l'un de ses atouts majeurs : son prix. L'appareil en effet de 1509 euros pour la première édition à… 1059 euros pour la nouvelle version. Soit un écart de 450 euros entre les deux : les smartphones à écran pliable deviennent réellement abordables.

Samsung Galaxy Z Flip3

Notez que durant la période de précommande, qui  s'étale du 11 au 26 août inclus, Samsung propose un bonus trading de 200 € pour toute reprise de votre ancien smartphone. En clair, Samsung vous offre 200 euros, quel que soit le smartphone que vous apportiez, et de surcroît, vous reprend celui-ci à sa cote actuelle.

Au final, nous ne vous cachons pas que nous avons été vraiment très emballés, mais que nous attendons désormais de pouvoir tester ce nouveau Z Flip sous toutes les coutures. Bien sûr, les premières impressions ne sont pas toujours révélatrices. Néanmoins, cette nouvelle itération réunit vraiment tous les atouts pour devenir l'un des produits phares de l'année. Espérons maintenant que Samsung sera parvenu à résoudre les petits soucis d'autonomie des précédentes versions, d'autant plus que l'intégration d'un écran 120 Hz risque de réduire la longévité de l'appareil…

Photo de samsung-galaxy-z-flip-3

Samsung Galaxy Z Flip 3

Du 27 août au 31 octobre 2021, Jusqu’à 150€ remboursés sur un ou plusieurs accessoires éligibles...

Meilleurs prix

  • Auchan 1 059.00 € Voir Auchan
  • Boulanger 1 059.00 € Voir Boulanger
  • Fnac 1 059.00 € Voir Fnac
  • Amazon 1 059.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 22/09/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !