Prime à la conversion : le montant maximal baisse dès le 3 août

 

La prime à la conversion va connaître quelque changements dès le 3 août 2020. Alors que les Français ont pu profiter de 200 000 primes proposant des montants bien plus élevés qu'à l'accoutumée, il faudra se contenter des enveloppes habituelles dès le début du mois d'août. 

renault zoe prime conversion
Crédits : Renault Zoe

Le 26 mai 2020, le président Emmanuel Macron dévoilait un vaste plan de soutien pour l'automobile. L'objectif : relancer cette industrie durement impactée par la crise sanitaire. Pour ce faire, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures. En premier lieu, l'exécutif souhaite qu'un million de voitures propres soient produites en France d'ici 2025.

Parmi les autres dispositifs phares, le gouvernement a mis en place de nouvelles aides à l'achat d'un véhicule propre, avec des montants bien plus généreux pour le bonus écologique et la prime à la conversion. Ainsi, un Français pouvait prétendre à un bonus écologique de 7000 € et de 6000 € de prime à la conversion pour l'achat d'une voiture électrique.

Limitée au 200 000 premiers dossiers, cette prime à la conversion exceptionnelle a rapidement trouvé preneur. L'État a d'ailleurs été contraint de l'interrompre jusqu'à fin juillet. Or, en ce mercredi 29 juillet, le gouvernement a dévoilé de nouvelles dispositions concernant la prime à la conversion et le bonus écologique.

prime à la conversion nouvelles dispositions
Crédits : Ministère de la Transition écologique

À lire également : Prime à la conversion, bonus-malus, comment réduire la facture avant d’acheter un véhicule électrique

Un million de primes versées avant la fin du quinquennat

En premier lieu, le gouvernement a détaillé ses ambitions : délivrer un million de primes à la conversion d'ici la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron. Pour atteindre cet objectif, l'exécutif a choisi de revenir aux montants accordés avant la crise sanitaire, tout en conservant les mêmes critères d'éligibilité. En d'autres termes, l'enveloppe sera moins généreuse, mais les Français pourront toujours prétendre à la prime en l'échange d'un véhicule essence immatriculé avant 2006 ou un diesel avant 2011.

Pour résumer, tous les véhicules rentrant dans les catégories Crit'Air 3, 4 et 5 sont concernés par cette nouvelle prime à la conversion. Ainsi, d'après le tableau publié par le ministère de la Transition écologique :

  • le montant maximal de la prime est de 5000 € et concerne l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion hybride ou électrique pour les automobilistes dont le revenu fiscal de référence (RFR) est inférieur à 6300 €, ou bien pour “les gros rouleurs” dont le RFR est inférieur 13 489 €

Pour rappel, les “gros rouleurs” sont les Français qui doivent parcourir plus de 30 km chaque jour pour se rendre sur leur lieu de travail ou qui effectue plus de 12 000 km par an. Notez bien qu'il s'agit de 30 km aller, et non 30 km aller-retour. Pour ce qui est des véhicules classés Crit'Air 1 et 2, la prime varie entre 1500 et 3000 € selon le revenu fiscal de référence de l'acheteur (inférieur à 3600 € et à 13 489 €).

Source : Ministère de la Transition écologique



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tesla model 3
La Tesla Model 3 passe sous la barre des 40 000 euros

La Tesla Model 3 baisse drastiquement de prix en Europe. La firme d’Elon Musk a en effet ajusté le tarif de son véhicule phare. En appliquant le bonus écologique, il est désormais possible de se payer une Model 3 pour…

peugeot 208
Peugeot 208 : la marque ne lancera plus que des modèles 100% électriques

Peugeot compte bien progresser dans l’électrification des gammes, alors que le groupe est en perte de vitesse face à Renault sur l’électrique. Le patron de Peugeot suggère dans une interview l’arrivée d’une nouvelle 208 électrique ainsi que d’un SUV compact…

tesla
Les Tesla espionnent les automobilistes et les piétons selon la Loi Suisse

Les voitures électriques de Tesla sont accusées d’espionner les automobilistes. D’après une enquête réalisée en Suisse, les véhicules de la marque américaine transmettent régulièrement les séquences filmées par ses nombreuses caméras au siège de Tesla aux États-Unis. Cette pratique est contraire à…