Popcorn Time : des studios américains déclarent la guerre à l’appli pirate

 

Popcorn Time, la célèbre appli pirate de streaming de films et séries, est devenu au gré des années l'un des principaux ennemis à abattre pour l'industrie du cinéma. Malgré les décisions de justice à répétition, le site a toujours trouvé un moyen de revenir. Seulement, un groupe de plusieurs studios indépendants est bien décidé à enterrer Popcorn Time définitivement. 

popcorn time

Si vous vous intéressez un tant soit peu au piratage de films et séries, vous avez forcément entendu parler de Popcorn Time. Cette appli pirate propose des milliers de films et séries, le tout dans la plus grande illégalité évidemment. Très rapidement, le service s'est imposé comme la cible à abattre pour l'industrie de cinéma. Certaines décisions de justice ont abouti à la fermeture du site… Temporairement en tout cas.

En sa qualité de projet open-source, Popcorn Time revient continuellement dans une nouvelle version. Le site est revenu dans une version 4.0 en mars 2020 sur macOS, Windows, Linux et Android après plusieurs fermetures successives. Et justement, la réplique des studios de cinéma n'est pas faite attendre.

Quelques jours seulement après le retour de Popcorn Time, plusieurs studios comme Fallen Productions (La Chute de la Maison Blanche), Voltage Holdings (Don Jon, Dallas Buyers Club, Colossal) et Millenium Funding (Rambo, Expendables) ont décidé d'attaquer en justice l'appli pirate, mais aussi la société Wicked Technology, propriétaire du VPN partenaire de Popcorn Time VPN.ht.

À lire également : L’application pirate Popcorn Time va revenir au grand dam de l’industrie du cinéma

Des studios américains veulent tout faire pour stopper Popcorn Time

Et justement, ce même groupe de studios indépendants est à l'origine d'une nouvelle assignation en justice. Les plaignants ont demandé à un tribunal fédéral de Virginie d'exiger des millions de dollars de dommages et intérêts à Popcorn Time pour violation des droits d'auteurs. Cette demande concerne 21 films, pour un préjudice total de 3 150 000 dollars. À cela s'ajoute une demande d'injonction de la part des requérants, qui souhaitent obliger les FAI à bloquer l'accès à tous les noms de domaine de Popcorn Time, dont popcorn-ru.tk., version la plus utilisée actuellement.

Jusqu'alors, aucun tribunal fédéral n'a émis une telle ordonnance de blocage dans une affaire de piratage, mais les cinéastes soutiennent que cette option est possible en vertu du DMCA (Digital Millenium Copyright Act). En effet, la section 512 du DMCA permet d'ordonner aux FAI “de bloquer l'accès à un emplacement en ligne spécifique et identifié situé en dehors des États-Unis”. En outre, les plaignants souhaitent également que les moteurs de recherche comme Google empêchent les internautes d'accéder aux domaines Popcorn Time en supprimant les résultats.

Reste maintenant à voir si le tribunal acceptera l'ensemble des requêtes des plaignants. Si c'est le cas, on pourrait effectivement assister pour de bon à la fin de Popcorn Time.

Source : Torrent Freak



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !