Pixel 7 Pro : le premier benchmark vient de tomber et il est décevant

 

Plus tard dans la journée, Google lèvera enfin officiellement le voile sur ses nouveaux smartphones haut de gamme, les Pixel 7 et 7 Pro. Cependant, juste avant le lancement, les smartphones ont déjà été testés.

Pixel 7

Juste avant que Google ne présente ses Pixel 7 cet après-midi, une vidéo partagée sur Facebook nous a donné un premier aperçu des performances des deux appareils. Les smartphones et leur nouvelle puce Tensor G2 avaient déjà été repérées sur Geekbench, mais aucun score n’avait jusqu’à présent été dévoilé. Comme on pouvait s’y attendre, celle-ci ne parvient pas à faire aussi bien que la concurrence.

En effet, nous avions pu voir que le processeur Tensor G2 n’était qu’une maigre évolution par rapport à la génération précédente. La puce misait toujours sur une configuration à 8 cœurs avec 2 cœurs Cortex-X1, 2 cœurs Cortex-A76 et quatre cœurs Cortex-A55. Contrairement aux puces Snapdragon 8 Gen 1 qui sont déjà passées à la nouvelle architecture V9 d’ARM, celles des Pixel 7 et 7 Pro vont garder l’ancienne architecture, que l’on retrouvait en 2021 sur le Snapdragon 888.

Lire égalementPixel 7 : la fiche technique officielle mentionne un zoom optique 5X et la reconnaissance faciale

Quelles performances pour les Pixel 7 et 7 Pro ?

Un benchmark sur Geekbench 5 dévoile que le Pixel 7 Pro atteint 1068 points sur un cœur, et 3149 points en mukticoeur. La puce n’est donc pas au niveau des smartphones Android haut de gamme de 2022, qui arrivent tous à atteindre de meilleurs scores. Elle fait d’ailleurs aussi bien que le Pixel 6 sur un cœur, et seulement 10 % de mieux sur plusieurs cœurs.

Sur le célèbre brenchmark AnTuTu V9, le constat est plus accablant. Le Pixel 7 Pro obtient seulement 801116 points, bien loin du million de points des Snapdragon 8 Gen 1. Le gap de performances avant les meilleurs smartphones Android du moment va d’ailleurs s’intensifier rapidement, puisque Qualcomm présentera mi-novembre sa nouvelle puce Snapdragon 8 Gen 2. Le Xiaomi 13 devrait être le premier smartphone à l’utiliser, et on s’attend à ce qu’il dépasse les 1 200 000 points sur le benchmark, ce qui le rendrait 50 % puissant que le Pixel 7 Pro.

Malgré une puissance brute assez décevante, la puce Tensor G2 de Google miserait tout sur son intelligence artificielle. Il pourrait s’agir d’un des processeurs les plus intelligents du marché.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !