Google Pixel 7 : la nouvelle puce Tensor G2 s’annonce décevante, d’après un premier benchmark

 

À seulement quelques jours de leur sortie officielle, on en sait déjà un peu plus concernant les prochains Pixel 7 et 7 Pro de Google, et notamment en ce qui concerne leur nouveau processeur Tensor G2.

Pixel 7

Comme Google l’a confirmé il y a quelques jours sur son site officiel, les prochains Pixel 7 et Pixel 7 Pro qui seront lancés le 6 octobre prochain seront propulsés par une toute nouvelle puce fabriquée par Samsung, le Tensor G2. Avant la sortie des smartphones, le développeur Kuba Wojciechowski a pu mettre la main sur beaucoup d’informations au sujet de la puce, nommée « gs201 » en interne.

D’après les données qu’il a pu recueillir, le processeur Tensor G2 n’a rien de révolutionnaire. Ce dernier est presque identique à la génération précédente que l’on retrouve sur les Pixel 6, 6 Pro et 6a. La puce miserait toujours sur une configuration à 8 cœurs avec 2 cœurs Cortex-A1, 2 cœurs Cortex-A76 et quatre cœurs Cortex-A55.

Lire également – Pixel 7 et 7 Pro : Google va enfin augmenter le stockage, des années après la concurrence

Le Google Tensor G2 sera beaucoup moins puissant que prévu

Alors qu’on pensait que Google allait se baser sur le récent Exynos 2200 des Galaxy S22 pour sa propre puce personnalisée cette année, il n’en est rien. Le processeur hérite des cœurs vieillissants de la génération précédente, mais sera cette fois-ci gravée en 4 nm 4LPE par Samsung. D'après un premier benchmark sur Geekbench, les cœurs ont seulement reçu un petit boost au niveau de leur fréquence, ce qui devrait se traduire par un très faible gain de performances d’environ 10 %. Les cœurs Cortex-A76 augmentent de 100 MHz pour passer à 2,35 GHz, tandis que les cœurs Cortex-X1 sont 50 MHz plus rapides, à 2,85 GHz.

Tensor G2

Si la puce déçoit au niveau du CPU, la partie GPU profite elle d’une amélioration de taille. Le Tensor G2 est équipé cette fois-ci d’une partie graphique Mali-G710, qui devrait être 20 % plus performante et 20 % plus efficace énergétiquement que l’ancien Mali-G78. La partie Machine Learning est également 35 % plus rapide. On s’attend donc à de meilleures performances en photo sur les Pixel 7 et 7 Pro, puisque Google Camera repose en grande partie sur le GPU des puces Tensor. Au niveau de la connectivité, nous aurons droit à un nouveau modem SR300 de Samsung.

La nouvelle puce Tensor G2 ne s’annonce donc pas particulièrement révolutionnaire, mais cela pourrait changer la génération suivante. La prochaine Tensor G3, dont le nom de code est « zuma », serait, elle, fabriquée avec le nouveau processus Samsung 3 nm GAAFET. Ce dernier promet des hausses de performances assez significatives.

Pixel 7 Pro Geekbench



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !