PS5 : Phil Spencer, patron de Xbox, est fan de la DualSense

 

Phil Spencer est le patron de la division Xbox chez Microsoft, mais cela ne l’empêche pas d’être admiratif de ce que propose la PlayStation, la console concurrente. Il ne tarit d’ailleurs pas d’éloges sur la manette de Sony. Il précise également que la guerre des consoles n’a plus grand sens aujourd’hui, chacun pouvant trouver sa place.

PS5
Crédits : Phonandroid

Phil Spencer, le PDG de la division Xbox, adore la DualSense de la PS5. Lors d’une longue interview accordée au site américain The Verge, il n’a pas tari d’éloges sur la manette. Pour lui, elle est un exemple qui peut tirer toute l’industrie vers le haut sur ce segment. Il a donné son sentiment sur le produit entre deux questions sur la stratégie de Microsoft avec la Xbox :

J’applaudis ce qu’ils ont fait avec la manette. Je ne devrais pas dire seulement pour les spécificités du pad, mais bien plus que ces spécificités. Je pense que dans cette industrie, nous pouvons tous apprendre les uns des autres et l’innovation devrait tous nous tirer vers le haut, que ce soit avec un business model comme le Game Pass, une technologie utilisée dans une manette ou encore comme avec la Wii à l’époque, qui avait clairement eu un impact sur nous et qui nous a poussé à développer Kinect et Sony le PS Move.

Il ajoute ensuite :

Je pense que cette innovation est quelque chose que nous devrions tours regarder pour apprendre, grandir (…). Nous essayons de garder les yeux ouverts là-dessus. Pour n’importe quelle technologie, que ce soit une manette, quelque chose sur la VR ou n’importe quoi d’autre…

Phil Spencer pointe le “fanboyisme” du doigt

Il est vrai que la manette PS5, nommée DualSense, représente une petite révolution dans le monde des consoles de Sony. Si elle embarque toutes les technologies déjà connues sur les précédents modèles, elle apporte également des innovations très intéressantes, comme le retour haptique ou encore les gâchettes adaptatives. La manette Xbox Series X est elle aussi excellente, mais plus sage, restant dans la continuité de celle de la Xbox One, déjà quasiment parfaite.

A lire aussi – Test PS5 : temps de chargement de folie, performances de jeu inédites, Sony change la donne

Au court de cette interview, Phil Spencer a aussi abordé la question de la guerre des consoles et du « fanboyisme ». Il assure -à raison- que le tribalisme autour de telle ou telle machine est un véritable poison dans l’industrie et que les fans ne devraient jamais souhaiter voir la machine concurrente échouer, bien au contraire. Il y a quelques semaines, il a même caressé l'idée de voir un partenariat entre Sony et Microsoft autour de xCloud.

Source : The Verge 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !