Orange : le retard sur la fibre, c’est à cause de SFR selon Stéphane Richard

Maj. le 23 mars 2018 à 12 h 07 min

La fibre optique est loin d’être disponible chez la plupart des français. La moitié seulement de la population peut y accéder aujourd’hui. Le meilleur en la matière est Orange qui compte 7,4 millions de foyers raccordables. Mais dans sa stratégie de déploiement, Orange est en retard. Selon le PDG Stéphane Richard, ce retard est dû à des problèmes avec SFR.

stephane richard sfr fibre orange

Orange est incontestablement l’opérateur le plus actif sur le déploiement de la fibre. Alors que la moitié de la population seulement y a accès, Orange compte déjà 7,4 millions de foyers raccordables. L’opérateur compte fournir la fibre optique à 20 millions de foyers d’ici 2022 pour un investissement d’un milliard d’euros par an.

A titre de comparaison, les trois opérateurs réunis dépensent 1 à 1,5 milliard d’euros par an pour déployer la fibre. Mais malgré ces excellentes performances, Orange aimerait aller plus vite, notamment dans les zones rurales. Hélas, l’opérateur dit être freiné par SFR.

Orange : SFR « n’a pas respecté ses engagements » sur la fibre

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a expliqué que si le déploiement de la fibre n’allait pas assez rapidement c’était à cause de SFR. Les deux opérateurs avaient convenu d’un accord en 2011 pour une répartition géographique de 80% pour Orange et 20% pour SFR sur le terrain de la fibre. Stéphane Richard a ainsi expliqué :

SFR, qui a changé d’actionnaire entre-temps, n’a pas respecté ses engagements initiaux et veut maintenant une part plus importante.

Malgré ce changement de programme, Orange souhaite discuter avec SFR et trouver un « compromis raisonnable » qui « tienne compte des investissements engagés par Orange depuis six ans ». Pour Stéphane Richard, les enjeux sur la fibre sont trop importants pour retarder encore son déploiement. Il déclare qu’aujourd’hui la fibre est « beaucoup plus importante pour les gens et élus qu’une ligne TGV ».

Orange : pas de rapprochement avec Canal+

Dans le reste de son entretien avec le JDD, Stéphane Richard est revenu sur plusieurs autres points importants. Le premier concerne le potentiel rapprochement avec Canal+ évoqué il y a quelques temps dans les médias notamment pour obtenir les droits du football. Mais le PDG d’Orange a expliqué qu’un tel rapprochement était « exclu pour le moment ».

Enfin, il est revenu sur l’éventualité d’un retour à trois opérateurs. D’après lui, « il y a trop de défiance entre les acteurs, en particulier entre Bouygues et Free » pour pouvoir revenir sur un marché à trois opérateurs. Il ajoute que « Bouygues est le seul à pouvoir faire bouger les choses ». Encore faut-il qu’il le veuille.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange Bank séduit moins qu’à son lancement

Orange Bank connaît un tassement de ses recrutements ses derniers mois. Le « Free de la banque » gagne 15 000 à 20 000 clients par mois, alors qu’en à peine quelques semaines après son lancement Orange Bank revendiquait 100 000 clients….