Nvidia : le prix des cartes graphiques est-il en train de tuer le jeu sur PC ?

Nvidia est-il en train de tuer le jeu sur PC avec sa politique de prix ? Nos confrères de Cowcowland s’interrogent sur les prix des cartes graphiques RTX qui ne cessent d’augmenter – de quoi rendre le ticket d’accès à des PC capables de faire tourner des jeux en 4K de plus en plus inaccessible. D’autant que les consoles sont nettement plus compétitives. De quoi brouiller la stratégie de Nvidia : la firme est-elle en train de scier la branche sur laquelle elle est assise ? Est-elle en train de tuer de facto le jeu sur PC ?

nvidia rtx 2080

Dans une tribune nos confrères de Cowcowland s’alarment des prix atteints par les cartes graphiques Nvidia, en particulier les nouvelles cartes RTX. Le problème est à prendre dans son contexte : aujourd’hui, construire un PC Gamer capable de jouer en 4K est extrêmement cher. Le principal poste de dépense est la carte graphique. A en croire nos confrères, cela peut effectivement vite atteindre entre 600 € et 800 € juste pour ce composant. Ce qui, selon les calculs de Cowcowland aboutit à des configurations qui dépassent facilement les 3000 €… sans compter écran, manette et accessoires.

Nvidia est-il en train de tuer le jeu sur PC ?

Or, rien qu’avec le budget carte graphique, il est aujourd’hui possible de s’acheter une console dernière génération capable elle aussi de jouer en 4K – et peut-être même une TV 4K en prime. La Xbox One X se trouve pour quelques 500 € quand elle n’est pas en promotion. La PS4 Pro quant à elle tourne autour de 400 €. Nos confrères ironisent : « certains nous dirons que jouer sur une TV dans un canapé n’est pas pratique, mais rien ne vous empêche de mettre votre console sur un bureau, avec un écran 4K 60Hz de PC, un bon clavier, une bonne souris et un siège Gamer. On sera toujours loin des 3370 € [la somme qu’il faut débourser pour assembler un PC jeu 4K correct selon Cowcowland, ndlr] ».

Ils s’interrogent aussi sur la pertinence des technologies embarquées dans les dernières cartes graphiques comme le Ray Tracing des RTX 2070, 2080 et 2080 Ti, qui, s’il peut effectivement aboutir à des résultats impressionnants, n’est de toute façon pas supporté par une grande partie des jeux. Ainsi selon eux, on peut se demander à quoi servent les PC gamer dans un tel contexte de flambée des prix, face à une offre de consoles fournie. Et à quoi joue Nvidia puisque finalement une grande partie de son business model était de donner l’avantage au jeu sur PC, et que le prix est une barrière pour de nombreux joueurs. Ce peut impacter négativement les ventes de cartes graphiques dans leur ensemble.

De notre côté, relevons que Nvidia, comme d’autres fondeurs, ont vu le marché beaucoup évoluer au cours de ces dernières années. Il y a notamment la montée en puissance de l’intelligence artificielle et le développement de l’infrastructure des cryptomonnaies, très gourmands en calcul parallèle, domaine dans lequel excellent les GPU. On a là deux applications en forte croissance, et où la question du prix est moins importante que le rendement et la performance. Donc un marché dans lequel la firme semble mieux placée pour dégager des marges plus importantes. Pensez-vous que le marché du jeu PC est vraiment condamné si les prix des cartes graphiques flambent ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Nous vous recommandons également de lire l’analyse complète de nos confrères en cliquant sur le Via en fin d’article.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Razer dévoile 3 nouveaux casques gaming sans fil dès 99 euros

Razer présente 3 nouveaux casques pour gamers sans fil proposés à partir de 99 euros. Les Razer Nari proposent une excellente immersion grâce au son spatial THX. Ils sont équipés de micro et il est possible de les brancher tout…