Non, DuckDuckGo n’empêche pas ses utilisateurs de se rendre sur les sites pirates

 

Depuis ce week-end, de nombreux utilisateurs ne trouvent plus leur site de téléchargement ou de streaming illégal dans les résultats de recherche de DuckDuckGo. Dès lors, le moteur de recherche a été accusé de purger les sites pirates sous la pression des ayants droit. Selon le PDG de l’entreprise lui-même, il n’en est rien. En réalité, le problème concernerait tout type de site.

DuckDuckGo
Crédits : Unsplash

Les utilisateurs de DuckDuckGo grondent. Le moteur de recherche, concurrent sérieux de Google, semble rencontrer quelques soucis depuis ce week-end. En effet, certains sites n’apparaissent plus dans les résultats de recherche. Étrangement, comme l’ont noté de nombreux internautes, il semblerait que les sites pirates soient particulièrement touchés par le bug. Au point de penser qu’il s’agit en réalité d’une volonté propre de DuckDuckGo.

La chose n’aurait rien d’étonnant en soi. Il est de notoriété commune que ces dernières années, Google a à plusieurs reprises supprimé les sites de téléchargement et streaming illégaux de son moteur de recherche. DuckDuckGo, en outre, est justement connu pour ses techniques de blocage très efficaces, bien qu’elles sont plutôt destinées à empêcher l’espionnage de ses utilisateurs, que ce soit par les applications Android ou par Google lui-même.

DuckDuck n’a pas bloqué les sites pirates, c’est juste un bug

Ceci étant dit, toute théorie du complot se révèle fausse. Très rapidement, Gabriel Weinberg, PDG de DuckDuckGo, a désamorcé la situation sur Twitter. « Nous ne “purgeons” aucun site de nos résultats. N’importe qui peut le vérifier en recherchant un point de vente et le voir apparaître dans les résultats », a-t-il déclaré. De fait, si The Pirate Bay et compagnie ne sont plus accessibles depuis le moteur de recherche, c’est que l’outil est bel et bien victime d’un bug.

Sur le même sujet : DuckDuckGo profite du raté de Whatsapp pour enregistrer 100 millions de recherches en un jour

« Nous rencontrons des problèmes avec notre module site : et pas uniquement avec ces sites [pirates] » a confirmé un porte-parole à The Verge. En plus de ce bug, le moteur de recherche explique que le changement régulier de nom de domaines de ces sites peut également entraîner leur disparition des résultats de recherche. À l’heure où sont écrites ces lignes, The Pirate Bay, pour ne citer que lui, est de nouveau accessible depuis la plateforme.

tweet duckduckgo sites pirates


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !