Nintendo Switch sous Linux : vous en aviez rêvé, un hacker l’a fait !

Maj. le 8 novembre 2018 à 13 h 51 min

La Nintendo Switch peut-elle faire tourner Linux ? fail0verflow, un hacker déjà connu pour avoir mis Linux sur PS4, a réussi à contourner la sécurité de la console portable en exposant des contacts UART/JTAG sur un Joy-Con, et en exploitant une faille du SoC Nvidia Tegra X1. Le hacker précise qu’il sera pratiquement impossible pour Nintendo d’empêcher des bidouilleurs de faire la même chose. A terme le fait de pouvoir faire tourner Linux sur la machine ouvre la voie à pouvoir jouer à des jeux qui n’étaient même pas prévus pour la console !

nintendo switch linux debian uart

Le hacker fail0verflow annonce sur son compte twitter photo à l’appui avoir réussi à faire tourner Linux Debian sur la Nintendo Switch. Sur l’image partagée par le hacker on peut voir l’interface en ligne de commandes de Linux Debian sur l’écran de la console. À droite on devine les restes d’un Joy-Con toujours attaché à la console. De là partent deux câbles de données vers un convertisseur UART vers USB. On apprend davantage de détails techniques en lisant les commentaires du post.

Nintendo Switch : un hacker a réussi à y faire tourner Linux !

Pour y parvenir, le hacker semble avoir analysé dans le détail le fonctionnement du SoC Nvidia Tegra X1 de la Nintendo Switch, avant de parvenir à installer Debian. L’astuce viendrait d’un bug du bootrom, ce qui est plutôt une bonne nouvelle, car celui-ci ne change pas quelque soit le firmware. Cela signifie que Nintendo ne pourra pas empêcher d’autres personnes d’utiliser cette technique ou une variante pour casser la sécurité de la console.

Pour l’instant, il n’existe pas de guide pas à pas pour faire la même chose à la maison – il ne s’agit encore que de Linux… en ligne de commandes. Néanmoins, c’est déjà très prometteur car il semble qu’il sera bientôt possible d’installer des systèmes d’exploitation alternatifs sur Nintendo Switch. De quoi jouer à des jeux qui n’étaient pas prévus pour la console, sans parler d’autres possibilités – après tout pourquoi pas imaginer un dual boot grâce auquel on pourrait soit jouer normalement, soit utiliser sa Switch comme un ordinateur d’appoint ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !