Nintendo réclame plus de 2 millions de dollars à un site de téléchargement illégal

 

Ce n'est pas la première fois que Nintendo s'en prend à un site de téléchargement, et ce n'est certainement pas la dernière. Mais cette fois, le montant exigé par le géant nippon est des plus conséquents.

Nintendo

Depuis la création du Web (ou presque), Nintendo a souvent cherché à faire fermer les sites qui proposent illégalement des jeux portés sur ses consoles. L'entreprise parvient souvent à ses fins, comme le montre le procès gagné par Nintendo à l'encontre des sites LoveROMs et LoveRETRO en novembre dernier, et qui avait coûté 12,23 millions de dollars aux sites incriminés. Nintendo a décidé de frapper encore un grand coup à l'égard d'un autre site : RomUniverse.

Nintendo exige 2 millions de dollars pour violation de la marque et 150 000 dollars par jeu

Le géant nippon du jeu vidéo s'en prend donc cette fois à RomUniverse, un site qui propose de télécharger plus de 60 000 jeux de la manière la plus illégale qui soit. Les ROM ne sont pas en libre accès : le site fonctionne à l'aide d'un système d'abonnement, lequel coûte 30 dollars par an. On y trouve absolument de tout, que ce soit de vieux hits de la console GBA, comme des titres de la récente Switch.

Lire aussi : Nintendo : tolérance zéro avec les pirates

Nintendo exige jusqu'à 150 000 dollars pour chaque œuvre protégée par le droit d'auteur et partagée par le site, montant auquel il convient d'ajouter 2 millions de dollars pour atteinte à la marque. Car bien évidemment, RomUniverse ne détient aucun droit sur les jeux qui sont diffusés sur sa plateforme, ce qui constitue une violation de la loi à la foi sur la marque et sur les droits d'auteur.

L'entreprise de jeu vidéo ne devrait pas avoir trop de mal à obtenir gain de cause face au tribunal et à faire fermer le site. Plus tôt dans la semaine, Nintendo a réussi à s'entendre avec 5 des plus gros FAI anglais pour qu'ils bloquent l'accès à des liens menant à des téléchargements de jeux Switch.

Source : Polygon


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
20200916_080927
Switch : Nintendo interdit désormais les pseudos comme Covid ou ACAB

La Nintendo Switch a accueilli une nouvelle mise à jour avec la version 10.2.0 de son firmware déployée en début de semaine. Elle apporte une plus grande stabilité et quelques améliorations d’interface, mais interdit également l’utilisation d’un certain nombre de…